le plastique…c’est fantastique?

24098_turtle1

En 2050, il y aura plus de plastique que de poisson dans nos océans.

C’est une honte. La moitié du plastique que nous fabriquons n’est utilisée qu’une seule fois, puis jetée, étouffant ainsi nos océans et les animaux qui y vivent.

Mais dans quelques jours, nos gouvernements pourraient faire refluer cette marée et s’engager pour des océans propres au cours d’un sommet historique. La pression de l’opinion publique vient de forcer le 2ème pollueur au monde, l’Indonésie, à promettre de réduire de 70% ses déchets plastiques! Aujourd’hui, nous devons forcer la main d’autres grands pollueurs.

Si un million d’entre nous rejoint cet un appel international, le Directeur du Programme des Nations Unies pour l’environnement annoncera notre pétition depuis la tribune du Sommet et oeuvrera à nos côtés afin de pousser les pays à interdire les plastiques à usage unique, pour que nos océans puissent respirer de nouveau.

=> https://secure.avaaz.org/campaign/fr/end_plastic_pollution_loc/?copy

 

Et Sia qui a partagé un lien super intéressant! bien envie de tester ces capsules d’eau!!! Pour faire disparaître les bouteilles en plastique!

=> https://poisonlune.wordpress.com/2017/05/17/65-ecologie/

=> http://www.francetvinfo.fr/economie/tendances/video-des-capsules-d-eau-sans-une-goutte-de-plastique_2142320.html

 

Publicités

en vrac…

En ce moment, je regarde…et je vois.

Du mal à faire autre chose…doucement j’essaie de retrouver le lien qui m’unit à ce qui m’entoure….

Je plante, je cueille et tambouille.

J’écoute les oiseaux et les distingue à nouveau.

J’imagine et je ressens, je me tais et j’apprends.

Et très lentement, je crois que je la sens comme avant, là autour de moi, la Terre et ses pulsations.

Terrae Matri Sacrum

semaine 12 : des plumes

J’aime les plumes…je ne sais si cela vient du fait que mon élément de prédilection est l’Air, mais j’aime avoir des plumes sur moi, près de moi…trouver une plume est une joie dont je ne me lasse pas…(bon des pierres trouées, des os, et des coquillages aussi…oui!)

Ce weekend, j’ai eu besoin de bricoler avec mes mains, avec des petites choses que j’ai récupéré par ci et par là. Je me suis donc installée devant plein de petits matériels que j’aime et je me suis laissée aller. wp-1491157590939.jpg

Deux petites boucles, plumes et perles de verres et de bois, avec plumes de métal et fil de chanvre. Simple, brut, vivant. Sauvage comme j’aime. Pour sentir le vent dans le cou, accompagner le mouvement, être en lien avec ce qui m’entoure…

Plume de Geai des chênes ( mes plumes préférées) et plume de perruche verte.

Une seule plume, à porter seule…Une des deux sera sûrement portée par une sorcière des campagnes de ma connaissance qui ne va pas fort en ce moment… notre passion commune des plumes, des vers de terre et de la lune nous a réuni voilà des années de cela…et depuis, elle veille sur moi, je veille sur elle…. Elle choisira.

semaine huit: créer ensemble.

wp-1488743962003.jpg

Transmettre, et oui encore.

Transmettre le goût de créer, d’imaginer et de voir naître des formes entre ses doigts.

La patarêve qu’elle s’appelle cette jolie pâte. Pas facile à manier pour un petit de 5 ans, mais qu’à cela ne tienne, on fait ensemble, côte à côte. Lui mélange la pâte pour obtenir les couleurs, il coupe la crinière, installe le sourire, dessine les griffes et les moustaches…et j’espère qu’il aura le goût de travailler la matière plus tard, n’importe laquelle, pour s’exprimer, se faire du bien, et apprendre à être créatif, à inventer!

J’ai tout mis dans ce ptit lion cette semaine, dans ce ptit lion et dans un escargot qui brille dans le noir!huhu! Parce que le reste est parti dans mon mémoire, dans mes écrits… Dans les lettres de motivation pour bientôt déjà, dans le C.V. à remanier, car là surtout, il faut aussi savoir être créative!

belle soirée de dimanche !♪

363/365: ambiance sonore

C’est donc aujourd’hui que je partage ici une ambiance sonore..celle de Bernie Krause, ancien musicien professionnel ayant collaboré avec les Doors ou les Beach Boys, et qui aujourd’hui écoute le maïs pousser, se frotte au puma, et se retrouve au milieu de deux meutes de loups qui hurlent presque par hasard. Tout ça il l’enregistre…et c’est beau!!!!

3 émissions pour le découvrir et s’immerger dans un monde animal d’une sonorité envoûtante :

https://www.franceinter.fr/embed/player/aod/80cf2b26-f7a3-4aba-b0fe-819eac0540ea

https://www.franceinter.fr/embed/player/aod/a3133423-17a6-4124-afd8-1c5ffc1beb76

https://www.franceinter.fr/embed/player/aod/6f2837c2-468a-424d-8730-536dcf508ad2

Il va aussi écouter la mer:

son site avec pleins d’enregistrement de plusieurs minutes…tous splendides!

=> http://www.wildsanctuary.com/

j-35: ça pince

Enfin, enfin le froid!

Enfin le ciel bleu et le vent mordant!

Enfin l’hiver qui commence à s’installer.

Ça pince, ça réveille…je refuse  de mettre un blouson, un manteau, toute couche qui me ferait oublier que c’est l’hiver qui arrive. Je veux le sentir.Je le fait pénétrer dans ma chambre juste avant le coucher. J’aime quand le dedans est froid, un temps, que l’intérieur sent le dehors…un mélange entre l’étrange et le familier… Un rappel que je suis avant tout un animal et que ce contact brut avec la nature m’est nécessaire, même dans le foyer.

un son à ce soir retenu mon attention, un son africain, une musique qui évoque le soleil, certes, mais avant tout pour moi la Terre, et la transe.

Un rythme, une voix, une musicalité qui me fait automatiquement fermer les yeux et qui me permet de me laisser aller à des mouvements différents, qui me permet de reprendre conscience de mon corps…comme la morsure du froid de l’hiver peut également le faire à sa manière…

j-42 : pétition

À l’attention : de Monsieur le Président de la République

Cette pétition est lancée par l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS), pour que le dimanche soit dorénavant un jour sans chasse et que nos week-ends ne soient plus annexés par les chasseurs !

Pour des balades en toute sécurité et liberté : signez-la et partagez-la !

Monsieur le Président de la République,

Chaque année, en France, la chasse provoque des dizaines d’accidents dont un nombre élevé s’avère mortel. Promeneurs, randonneurs, cueilleurs de champignons, vététistes, sportifs, cavaliers, scolaires, naturalistes, escaladeurs et tous les utilisateurs de la nature, ont le droit de pratiquer leur loisir en toute sécurité et sérénité, sans que pèsent sur eux les menaces d’une seule activité : la chasse.

Les chasseurs représentent moins de 2% de la population, mais ils s’approprient la nature tous les jours de la semaine pendant 9 mois de l’année, au détriment des 98% restants.

Aujourd’hui, il n’existe plus aucun texte législatif ni réglementaire pour encadrer les mesures de sécurité liée à la chasse.

Vous n’êtes en effet, pas sans savoir que la loi chasse n°2008-1545, dite « loi Poniatowski » a supprimé la seule référence législative qui mettait des bornes à ce grave problème. En effet, si la loi chasse 2000 avait bien prévu qu’un décret encadrerait la réglementation de la sécurité de la chasse, ce décret n’a jamais été pris. Pire, la « loi Poniatowski » a supprimé cet article de loi en 2008.

Déjà, en 2004, la loi chasse de R. Bachelot avait supprimé le jour sans chasse issu de la loi chasse 2000.

Bien plus tôt, en 1982, la circulaire Deferre avait supprimé le périmètre de sécurité autour des habitations !  

Cette dérèglementation a conduit la France à être, de très loin, le pays d’Europe où il y a le plus d’accidents de chasse. Pourtant des mesures simples et de bon sens suffiraient à en faire baisser considérablement le nombre.  

Je vous demande donc de prendre des mesures efficaces rapidement pour pallier ce problème de sécurité et d’inégalité, en établissant une trêve de la chasse le dimanche. J’espère que vous tiendrez compte, lors de vos prochaines décisions, de cette opinion largement partagée. Agissez pour que soit mise en place cette mesure de bon sens : simple et efficace.

Je compte sur vous, Monsieur le Président, pour donner votre appui à des mesures qui vont dans le sens du respect des droits des usagers de la nature.

=>http://www.mesopinions.com/petition/animaux/arret-chasse-dimanche/15814?promote=true#target

 

Pétition découverte grâce à Branwen et que je me suis empressée de signer!

les-inconnus-les-chasseurs

 

J-45: hésitation, crâne et pieds de moutons….

Je suis partie seule cet après midi. J’errais sans but à la maison, avec cette sensation de vide des personnes plus habituées à avoir du temps pour elles.J’ai tout aéré, aspiré et lavé et c’est presque machinalement que j’ai attrapé mon panier, pris une pomme en passant puis suis montée dans ma voiture… pour arriver ici:
Le soleil déjà si bas et me voilà en quête de champignons….tout en sachant que cette Année est spéciale de ce point de vue là ,  je ne baisse pas les bras. Eh bien, la récolte ne fut pas celle que j’attendais mais je suis comblée.Non loin du lieu où poussent toujours deux trois pieds de moutons: 

Un crâne ! offrande de la forêt que j’appelle de tous mes  voeus depuis si longtemps!….il ne me reste plus qu’à trouver des bois de cerfs et je serais comblée .  Ce crâne est magnifique. je penche pour le crâne d’un petit chevreuil d’après mes recherches mais je suis débutante en reconnaissance cranesque….

Je remercie Tellus Mater pour ce cadeau…j’en prendrais soin.Pour finir: J’ai offert mes deux pieds de moutons à Dame nature.

j-47: Le lobby de la viande…suite

J’avais fais circuler une pétition au sujet de la présence des lobbys de la viande dans les écoles….Et là, j’ai ris en écoutant le billet de Guillaume Meurice qui est fin, très fin, qui se mange sans fin…

« il n’y a rien qui prouve que l’homme et l’animal appartiennent à la même espèce… »

« Si vous l’euthanasiez c’est qu’il est malade non? » »euh…pas forcément… »

« Je suis végétarienne et je travaille pour la viande! » « Alors pourquoi vous êtes végétarienne, alors? » « euh…ce sont mes convictions! »

ce billet est une perle, une perle d’humour, une perle qui montre une fois de plus les incohérences dans les discours et que l’homme est bien souvent…une espèce de con?

–> je sors!

Tu dis que tu aimes les fleurs et tu leur coupes la queue, tu dis que tu aimes les chiens et tu leur mets une laisse, tu dis que tu aimes les oiseaux et tu les mets en cage, tu dis que tu m’aimes alors moi…j’ai peur.

Jean Cocteau

290/365…et des pétitions!

–> http://action.ciwf.fr/ea-action/action?ea.client.id=1758&ea.campaign.id=57044&utm_campaign=labelling&utm_source=actionemail&utm_medium=email&ea.url.id=748147&forwarded=true

Comment pouvons-nous faire des choix plus respectueux du bien-être des animaux, si les étiquettes nous empêchent d’ouvrir les yeux ? Demandez un étiquetage simple et clair selon le mode d’élevage sur les viandes et produits laitiers, pour répondre à la question essentielle que les consommateurs se posent : « comment l’animal a-t-il été élevé ? »

La façon dont sont élevés les animaux dépend de nos choix alimentaires. Les consommateurs sont le levier le plus puissant pour améliorer la vie de millions d’animaux. A condition qu’ils soient informés sur la provenance des produits dans leurs assiettes.

L’origine France, une information insuffisante

Environ 80% des animaux élevés en France sont dans des élevages intensifs. Beaucoup l’ignorent et les informations dont nous disposons sont celles que l’on trouve sur l’étiquette. Mais l’étiquetage des viandes et produits laitiers ne répond pas à la question essentielle : « comment l’animal a-t-il été élevé ? ».

S’il est utile de connaitre l’origine géographique (lieu de naissance, d’élevage et d’abattage), pour s’assurer que l’animal n’a pas subi de transports sur de longues distances, cela ne nous apprend rien sur les conditions d’élevage et d’abattage. L’origine France, dont l’industrie agroalimentaire et le gouvernement se targuent, ne contient aucun critère relatif au respect du bien-être animal au-delà de la règlementation minimale.

De même, les allégations du type Produit du terroir, 100% Naturel, De nos campagnes ou encore À l’ancienne ne vous disent rien des conditions d’élevage.

Comment pouvons-nous faire des choix plus respectueux du bien-être des animaux, si les étiquettes ne donnent pas l’information adéquate ? Exigez l’étiquetage du mode d’élevage sur les viandes et produits laitiers, à l’instar de ce qui existe pour les œufs.

L’introduction de l’étiquetage des œufs, avec mention « œufs de poules élevées en cage », « au sol », « plein air » ou « biologique », fut une réussite en termes de transparence pour les consommateurs et a contribué à l’augmentation des ventes d’œufs plein air. Demandez un étiquetage similaire pour les produits carnés et laitiers.

ouietiquetagemodeelevage

Personnellement j’ai fait le choix il y a 17 ans de ne plus manger de viandes, poissons, animaux morts… mais je signe, pour tous les autres consommateurs, qu’ils ne puissent plus faire l’autruche et qu’ils achètent en conscience! Un premier pas, l’étiquetage, l’affichage, la vérité inscrite sur les paquets! et pas ce marketing trompeur: paquet vert et compagnie…

ensuite, dans le même ton, parce que y’a pas autre chose à promouvoir bordel? Et quelle viande justement? Et l’école va peut être pas manipuler nos gosses pour en faire des bons consommateurs à la con, déjà qu’elle essaye bien souvent d’en faire des moutons!

–> https://www.change.org/p/najatvb-non-au-lobby-de-la-viande-%C3%A0-l-%C3%A9cole

Du 3 octobre et jusqu’au 3 février 2017, l’association interprofessionnelle en charge de la promotion de la viande et du bétail (Interbev) interviendra dans 1.500 écoles primaires françaises.

Objectif : faire la publicité de la viande auprès des petits…225.000 élèves sont concernés par cette opération, qui se déroulera dans les cantines scolaires essentiellement.

Des kits d’animation pour faire la promotion de la viande, des chapeaux rigolos, des posters, des tatouages à l’eau, des magazines distribués aux enfants, qui font la promotion de la consommation de viande (boeuf et veau uniquement), mais occultent bien entendu, la réalité du fonctionnement des élevages industriels et des abattoirs.

Parents, professeurs, citoyens, élus, refusez que les actions de lobbying ciblent nos enfants et viennent jusque dans les écoles, refusez que l’Interbev viennent organiser une action marketing dans votre école.

Moi je dis NON!!!!