Prêtresse de Tellus Mater

Je suis Péma Keltoï,prêtresse de Tellus Mater, initiée suite à la formation au sein de l’école Dea Mystica.

La Grande Terre Mère à toujours été pour moi une évidence, une source d’émerveillements constant sur ce qui m’entoure, et parfois des sentiments plus violents comme une grande colère quand je vois ce qu’on inflige à son essence, aux êtres qui la peuplent.

La défense, le respect, et la protection de tout ce qu’Elle est est une cause qui m’est chère.

Plus récemment j’ai découvert le visage de Tellus Mater, Déesse ancienne aux origines romaines, et je l’ai reconnue aux fond de mon être comme étant Elle, celle que je prie depuis tant d’années de manière informelle à trouvé enfin un visage,un nom autre que ceux que je lui inventais,ou que j’empruntais ailleurs.

J’ai de nombreux centres d’intérêts, mais je ne pourrais pas dire que je suis spécialiste d’un quelconque domaine…j’essaie d’être moi,je papillonne et expérimente, apprend à servir ma Déesse, à en découvrir plus sur Elle jour après jour,saisons après saisons.

Vous qui lisez ces lignes soyez les bienvenus!

Publicités

13 réflexions au sujet de « Prêtresse de Tellus Mater »

  1. Comment ne pas réagir en voyant l’image que tu as mis comme illustration comme de certains de tes mots. Je souris franchement pour l’occasion 🙂

    Plaisir que de découvrir ton chez-toi virtuel.

      • Me baladant un peu, je relis à nouveau ces quelques lignes, je trouve cela « drôle » (en laissant jouer mon côté un peu facétieux) de se sentir de jouer les prêtres ou prêtresses. Mais j’avoue me sentir – et finalement être – loin de ce genre de conceptions…Que j’adore bousculer 😉 Mais jamais pour embêter. Cela serait intéressant qu’on discute, tiens.

      • on en parle quand tu veux!!!
        je ne joue pas ^^’
        mais je peux comprendre que cela choque ou interroge…
        je ne me suis pas autoproclamée^^
        Je vis ma spiritualité, je sers une communauté, je suis reconnue par elle en tant que telle, et j’ai suivit toute une initiation pour en arriver là…mais même avec ça, sans la communauté ça ne serait que du vent…mais bon avant toute chose, je suis Fille de la Terre!
        je me sens toute petite avec ça, je reste humble vis à vis de ce titre, enfin que dire?que veux tu en savoir?
        peut être aussi une manière de revendiquer la place du féminin sacré dans notre société!pourquoi n’aurions nous pas nos prêtresses? Nos lieux de prières? Nos fêtes, notre manière de les célébrer?
        je ne sais pas!

      • C’est le fruit d’une très looongue histoire pour moi, tant je ne reconnais aucun titre si ce n’est celui d’humain ni aucune communauté si ce n’est l’Humanité. Comme l’idée de servir où cela longtemps que je pense que vivre, avec ses valeurs récoltées sur le chemin. Si je devais donner une image, si tu es prêtresse attachée à un culte, on peut dire que je suis le pendant qui vit dans les bois ^^ Ce qui fut, qui sait, peut-être, le cas. Cela ne me choque pas ni ne m’interroge, chacun voit midi à sa porte. Mais disons que j’aime beaucoup titiller mes comparses avec lesquelles je suis en phase sur beaucoup de choses à côté de cela sur ces choses. Chacun trouve Justesse là il la trouve^^

      • je ne sais pas si j’ai trouvé une quelconque justesse , je fais ma tambouille, je prends ce qui me convient, et je compose avec ce qui m’est proposé…j’avais besoin d’aller plus vite et plus loin, de partager, et la sororité, puis la communauté( des hommes nous ayant rejoint) que j’ai trouvé au sein de l’Ordre de Dea a été un moyen pour moi de m’épanouir et de découvrir des gens fabuleux…et de rendre ce qui m’a été donné lorsque j’y suis arrivée.
        Je suis « mentore », j’accompagne des personnes accomplissant le cheminement que j’ai moi même accompli, les soutenant et leur proposant des pistes et ressources, une expérience.
        et je fais vivre le Féminin sacrée sous la forme du culte que je voue à Tellus Mater.
        enfin, il n’y à pas débat, juste deux manière différente de vivre sa spiritualité. Même si je suis sûre que cela ne change pas grand chose au final…et pour ma part, les frères et soeurs de tous les règnes sont exclu dans cette vision d’humain au sein de l’humanité…pour moi cela constitue un manque….

      • C’est donc ce qui nous différencie le plus, mais après tout, ces approches peuvent se révéler complémentaires, je n’en ai pas la moindre idée. Comme on peut aller de village en village (dans une vision un peu bucolique), je vais un peu de personne en personne, sans la moindre distinction, sans le moindre dessein présupposé, et c’est ainsi que la magie opère et se révèle. Cela me permet de simplement dire que je suis moi, et reste complètement indéfinissable même pour moi-même. Je vois cela, aussi dans ces matières, comme un gage de liberté mais aussi d’autant plus de responsabilité quand je suis amené à « être » avec des personnes parfois absolument pas au fait de ce genre de choses, d’user de moyens détournés, d’amener les choses sans brusquer, ou alors ne rien comprendre et « faire » sans que moi-même m’en rende compte sur le moment, mais plus tard, à l’heure des bilans. J’avoue être passionné par ce chemin, cette « méthode » là, comme tu dois l’être par la tienne.

      • oui, finalement tu dois aussi avoir plus d’interactions que moi !lol

  2. Bonjour!

    Ton blog est vraiment bien, merci de nous partager ce que tu découvre! 😀 en tout cas, tu m’apprends pleins de choses ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s