j-35: ça pince

Enfin, enfin le froid!

Enfin le ciel bleu et le vent mordant!

Enfin l’hiver qui commence à s’installer.

Ça pince, ça réveille…je refuse  de mettre un blouson, un manteau, toute couche qui me ferait oublier que c’est l’hiver qui arrive. Je veux le sentir.Je le fait pénétrer dans ma chambre juste avant le coucher. J’aime quand le dedans est froid, un temps, que l’intérieur sent le dehors…un mélange entre l’étrange et le familier… Un rappel que je suis avant tout un animal et que ce contact brut avec la nature m’est nécessaire, même dans le foyer.

un son à ce soir retenu mon attention, un son africain, une musique qui évoque le soleil, certes, mais avant tout pour moi la Terre, et la transe.

Un rythme, une voix, une musicalité qui me fait automatiquement fermer les yeux et qui me permet de me laisser aller à des mouvements différents, qui me permet de reprendre conscience de mon corps…comme la morsure du froid de l’hiver peut également le faire à sa manière…

J-40 : Santa Marta

280px-saint_martha

Ce soir, un article en lien avec un plus ancien… => https://wordpress.com/post/tellusmater.wordpress.com/5075

Un nouveau clin d’œil de Sainte Marthe dans la vie de mon fiston, et j’y vois plus encore la patte de mes ancêtres, de mon grand-père, comme si sa présence planait au-dessus de nous. Mishka se fait opérer Lundi…et la clinique que nous avions choisi au départ ne nous inspirait pas confiance. J’ai retrouvé en fouinant un petit papier sur lequel un homéopathe de la grande très grande ville nous avait recommandé un chirurgien. Nous avons appelé…et quelle ne fut pas ma surprise lorsque j’ai appris le nom de la clinique : Sainte Marthe! Encore elle! Bien présente.Et donc, lundi opération…et nous sommes tous incroyablement sereins…(bon c’est normalement quelque chose de bénin aussi^^’)

En effectuant quelques recherches j’ai découvert plusieurs symboles qui lui étaient associés:

  • Le trousseau de clefs: clefs du foyer, elle est celle qui accueille, qui prend soin des hôtes, l’étymologie du nom de Sainte Marthe signifierait en Araméen : maitresse de maison…mais peut être aussi clef de la connaissance, La Dame faisait partie des disciples de J.C.
  • La tarasque: dragon à 6 pattes, tête de cheval/lion, figure de vieillard…une sacrée bestiole qu’elle aurait domptée et qui a donné son nom à Tarascon…et dont on trouve de nombreuses traces en Espagne également…ancêtres, ancêtres, même ici vous voici. La tarasque et les fêtes qui lui sont dédiées me font penser à la Vouivre, et à la fête de la Vouivre qui a lieu tous les 20 ans par chez nous.
  • L’eau bénite: qu’elle jette sur la Tarasque pour la maitriser.

En découvrir plus sur elle et sur le nom d’un de mes ancêtres me conforte dans l’idée qu’il n’y a pas de coïncidences…une piqûre de rappel fait toujours du bien.

301/365: préparer le passage

la nuit de la Samhain approche, le voile entre les mondes s’affine, l’arrivée de la partie la plus sombre de l’année se fait en douceur…un moment pour se poser, pour se reposer, pour réfléchir, pour penser à ceux qui ne sont plus, à ceux que nous sommes et avons été…demain nous creuserons notre citrouille, tradition oblige, et l’allumerons avec la jubilation enfantine de voir enfin apparaître le sourire édenté de Jack’o’lantern.

J’aime cette période de l’année!!!

288/365: soirée activiste..

de l’activisme de canapé, mais de l’activisme quand même…Greenpeace est la seule Ong à qui je donne depuis plus de 5 ans une petite somme tous les mois…même quand les temps sont durs, très durs…je donne 5 euros, c’est mes 5 petits euros à moi…parce que je n’ai pas encore trouvé mieux à faire…enfin si, je fais des gestes réguliers au quotidien, ma tambouille perso. J’ai essayé plusieurs fois de m’engager plus avant dans le bénévolat et des actions ponctuelles, mais ça n’a jamais pris, et je n’ai pas trouvé encore ce qui me correspondait. Alors je fais ce qui me semble important, à mon niveau. Et ce soir, j’ai signé le manifeste pour sauver  » le coeur de l’amazonie »…J’ai fait ma part, la part du colibri.

Quand le dernier arbre aura été abattu,

quand la dernière rivière aura été empoisonnée,

quand le dernier poisson aura été péché,

alors on saura que l’argent ne se mange pas.

Géronimo

 

267/365: raisins sauvages,arc en ciel et grand air…

Il est 21h45…de la confiture de raisins sauvages mijote derrière moi. Cueillis en l’honneur de ma grand-mère et cuisinés avec un peu d’improvisation vu qu’elle n’est plus là pour me conseiller sur la meilleure façon de faire. Si j’arrive à réaliser quelques pots de confitures aussi bon que les siens, je serais la plus heureuse des petites-filles….et chaque bouchée sera dégustée en pensant à elle.

Après une journée passée en famille dans notre petit coin secret, et avoir ramassé les précieuses grappes….des arcs en ciels!

comment mieux finir ce week end? 

243/365: insouciance

Ce soir nous avons volé quelques heures d’insouciance, pris notre envol,regardé le ciel, senti le soleil….avant la préparation inévitable de la première gamelle,le constat que je ne suis toujours pas au point niveau anticipation et qu’il en manque des bouts, l’angoisse de sa rentrée dans l’école privée est à son paroxysme …

Mais en y réfléchissant, le nom de l’école est sainte Marthe, et cela a fait tilt!mon papy espagnol, un homme que j’ai adulé et que je n’oublierai jamais, portait en deuxième nom de famille: santamarta. Sainte Marthe donc….alors je me persuade de voir cela  comme un heureux présage. 

Je remets cette rentrée entre les mains de mes ancêtres…puissent ils veiller sur mishka et lui permettre de s’épanouir, puissent ils l’aider à trouver sa place….

219/365:il y a des endroits

Il y a des endroits qui ne changent pas….ou si peu. Où tout semble sacré et mystérieux…des lieux auxquels on se sent appartenir.

Après une baignade dans un lavoir,laisser le vent sécher les corps,pêcher des écrevisses à l’épuisette et se rappeler l’époque où mon grand père nous apprenais ce geste avant de nous accompagner les offrir à ses amis pêcheurs. 

Transmettre cette simplicité,la magie de ce lieu, à mon fils, et entretenir son âme…unique et authentique .

Allumer une bougie, une offrande aux ancêtres,à tous ceux qui ont habité cet endroit, et à ceux dont les cendres ont été répandu, sous le cerisier,au bord du lavoir,sur les pierres et dans les cavités de la terre.

Terminer par un moment, avec son clan…malgré les tensions, au delà des fatigues de chacun, être ensemble et faire corps avec ce (ceux) que l’on est. 


Vue sur le mont Rome …

Puisse ces instants durer encore et encore et ce lieux garder son âme. 

Je le mets sous la protection de Tellus Mater,et ferait mon possible pour le faire vivre et perdurer. 

191/365: avec moi…mes ancêtres

 

Noir, diaphane, léger, sur mes épaules sa présence discrète rend chacun de mes pas plus sûr que les précédents. Ils sont là, bien présents, et s’affirment malgré le temps passé. Ancêtres du sang, transmission, souvenance…Plutôt que de laisser au placard cette pièce de tissu précieuse, je la porte au grand jour et apprécie son contact…

Ancêtres, ancestros, antepasado, vous qui avant moi avez vécu et m’avez permis de vivre à mon tour, je transmettrai ce que je sais de vous afin que la toile ne se rompe pas, qu’elle vive et poursuive d’étendre son tissage sur les générations futures…Elles sont pleines de promesses, puissiez vous le savoir où que vous soyez…

165/365: les gens…

Je suis allée fouiner un peu, ça faisait longtemps.

Je tombe sur une vieille connaissance, et je lis sa prose.

J’aime assez sa verve mais très vite le malaise s’installe.Que de jugements, et quel manque d’humilité. Pour cheminer spirituellement il faut souffrir, ce n’est PAS facile, forcément...voilà en partie ce que je lis, à demi mot ou plus franchement. Et moi, je le dis tout de go, un cheminement spirituel n’est pas forcément fait dans la souffrance.Je pense que nous devrions toujours partir du principe que NOUS ne savons rien, et qu’aucun livre, auteur, courant de pensée, ne devrait être pris comme LA vérité. Chacun voit midi à sa porte. Et bien souvent, il ne faut pas oublier que tout ce qui nous vient des anciens a été retranscrit par des religieux, chrétiens la plupart du temps. C’est donc LEUR compréhension des choses que nous recevons par leurs écrits…teinté de LEUR vision du sacrifice, de la souffrance, du don, …enfin bref, tout ça pour dire que les pseudos puristes qui ne supportent pas que d’autres personnes voient les choses autrement, ça me gonfle!Qu’ils ouvrent un peu leur yeux, qu’ils fassent tomber leurs oeillères et arrêtent de nous emmerder avec leur élitisme de bas étage! Qu’ils veuillent être perfectionniste ne me dérange pas ( perfectionnisme tout relatif vous l’aurez compris.) mais qu’ils laissent les autres expérimenter, tester, vivre, se tromper, trouver, inventer!!!

c’est quoi cette dictature? J’en avais déjà parlé dans un vieux post sur la notion d’appel, très présente dans le chamanisme ( shamanisme) tel que je pouvais le croiser dans les forums et les différentes personnes qui s’en réclame.

J’en ai ma claque !

Vraiment!

Sous prétexte qu’un tel à dit : un cercle tu traceras, 30 cm de diamètre il fera, avec 30 améthystes le construiras, et 3 fois le tour tu en feras, sur un pied puis sur l’autre. Et là polémique!!!le gauche ou le droit!!merde!

j’exagère ^^ un peu….

Moi j’ai envie de croire que la foi païenne, toutes les autres, l’exercice de la magie, peuvent et doivent continuer d’évoluer, teinté de l’expérience des praticiens et praticiennes. La relation à un Dieu, à une Déesse ne devrait pas s’empoussiérer mais vivre et se développer.D’une personne à l’autre cela sera différent, mais personne n’a raison ou tord!Comment se sont créer les premières traditions? comment ont elles évoluées? Avec des hommes et des femmes qui ont expérimenté, partagé leurs découvertes…certaines de celles ci ont traversé les âges, d’autres non. Et pourquoi, bordel de bouc, on devrait arrêter maintenant? Et pourquoi devrait on en chier? Pourquoi devrait on attendre des tocsins et des tromblons? Pourquoi faut il rendre ça chiant à mourir et mortifère? nan mais c’est vrai quoi?

Oui il y aura peut être des épreuves! La vie quoi!!!!! mais NOUS NE SAVONS probablement RIEN! TOI, MOI, NOUS,ILS! et va falloir commencer d’y penser!