j-34

Ce soir, rien à dire…rien à dire, quand tout part en cacahouète, que rien n’est à sa place.Je cultives mon lâcher prise, j’essaie de voir le positif dans l’instant.

Accepter de ne pas tout maîtriser!

Le collègue qui empiète sur le temps dédié…les interruptions, les imprévus…j’y crois jusqu’au bout mais ça ne sert à rien…quand ça veut pas…ça veut pas!  Alors juste profiter des sourires, du système D, des pop-corns, sucrés ou salés? Tenter de rebondir et proposer autre chose, bientôt! Certains me diront même devant mon désarroi : l’important c’est d’être réunis, tous ensemble…de rire devant les problèmes qui s’accumulent et abandonner au bout d’un moment, parce que trop c’est trop.

Aller tous ensemble déguster un repas…

Participation avant tout…n’est ce pas l’objectif de tout cela? eh bien pour le moment, je n’ai pas encore réussi à les décourager de participer à mon projet…c’est déjà pas mal?!

C’est ce que j’essaie de me dire, ce soir, alors que je viens de rentrer.

Et devant la beauté du ciel étoilé que mes horaires décalés m’ont permis amplement d’admirer, je me dis qu’il y a plus grave… et si ça tombe à l’eau, si vraiment ça veut pas, j’ai d’autres tours dans mon sac.

Du tout pis du rien…du quotidien…des choses jetées en vrac, parce que c’est tout  ce qui me vient… et que dans chaque chose je veux voir une leçon, quelque chose à prendre et à apprendre.

Publicités

j-35: ça pince

Enfin, enfin le froid!

Enfin le ciel bleu et le vent mordant!

Enfin l’hiver qui commence à s’installer.

Ça pince, ça réveille…je refuse  de mettre un blouson, un manteau, toute couche qui me ferait oublier que c’est l’hiver qui arrive. Je veux le sentir.Je le fait pénétrer dans ma chambre juste avant le coucher. J’aime quand le dedans est froid, un temps, que l’intérieur sent le dehors…un mélange entre l’étrange et le familier… Un rappel que je suis avant tout un animal et que ce contact brut avec la nature m’est nécessaire, même dans le foyer.

un son à ce soir retenu mon attention, un son africain, une musique qui évoque le soleil, certes, mais avant tout pour moi la Terre, et la transe.

Un rythme, une voix, une musicalité qui me fait automatiquement fermer les yeux et qui me permet de me laisser aller à des mouvements différents, qui me permet de reprendre conscience de mon corps…comme la morsure du froid de l’hiver peut également le faire à sa manière…

j-36: lui dites pas…

  • Lui dites pas trop que vous êtes fiers de lui,
  • lui expliquez pas tout comme ça, ça sert à rien!
  • Il vous appelle par vos prénoms parfois? je n’accepterais pas ça si j’étais vous!
  • Arrête de pleurer ou ta maman elle s’en va!
  • Touche pas, regarde pas
  • Mais il écoute rien!
  • Faut lui serrer la vis un peu
  • nan laissez le tranquille, si il veut pas dire au revoir c’est pas grave

J’adore les deux dernières, émanant de la même personne et qui  sont si délicieusement paradoxales! entre laisser faire et serrer la vis…où est le juste milieu? Quelle place est laissée aux parents?

Après avoir passé une matinée dans un box d’hôpital à bouillir en entendant les parents du box d’à côté galérer avec leur fils paniqué..devant l’absence de dialogue et la seule préoccupation étant la gène que ses hurlements pourraient provoquer autour de lui ( bon c’est vrai, c’était insupportable j’avoue)…et surtout, mesdames les infirmières, messieurs du personnel soignant, ne venez pas les aider! non surtout! ça serait trop simple! Ce que votre intervention externe pourrait venir apaiser..inutile! Ce que vos mots d’experts pourraient venir rassurer…

Nan franchement, Sainte Marthe a bien veillé sur Mimi, mais notre éthique en a pris un petit coup ( un de plus) devant la folie marchande qui régnait dans cette clinique privée, où tout à un coût exorbitant…finalement, ces deux parents, ils n’avaient peut être pas les moyens, pas pris l’option infirmière puéricultrice attentionnée?

Et au passage du chirurgien, vite vite, payé, sans ordre ça fait rien j’ai un tampon…et le chèque hop, dans la poche!

Heureusement qu’on a pas respecté le règlement et fait entré de la nourriture sous le manteau! le plateau de collation à 7 euros…il aurait laissé comme un vide dans l’estomac du marmot ( et de ses parents parce que les snikers à 1.20, en plus d’être tout autre chose qu’une denrée comestible…non merci!) heureusement que des compotes, bananes, petits cœurs au chocolat sans gluten sont venus agrémenter ce frugale repas…

Mais je divague…j’en étais tout d’abord à toutes ces injonctions parasites qui me bouffent l’air à longueur de temps…j’ai cessé( un peu) d’argumenter, mais je me demande comment on peut être autant à côté de la plaque!

Eh oh!!!!

ce sont des personnes, pas des enfants/objets dans l’attente de vos ordres, de vos mensonges, de maigres miettes d’attention! oui ils ont besoin qu’on leur parle! L’histoire l’a pourtant démontré à maintes reprises! et je suis heureuse de voir mon enfant aller confiant, ne pas être terrorisé, savoir où il va, pouvoir parler et regarder son zizi fraichement opéré! Pouvoir dire qu’il le trouve moche mais qu’il sache que ça va passer!

et à quoi ça sert ce fameux gland qu’il va pouvoir enfin apercevoir?!

Ben oui, je lui dit! oui il a 5 ans! mais l’adaptation n’est elle pas le maitre mot? Point besoin de mentir, il suffit de traduire, de rendre accessible. De dire l’essentiel et de temporiser, d’admettre, surtout, ne pas tout savoir…

2014_10_01-lepuley-mishka-etlaballe-100mm_24

j-37: Boues rouges, info et pétitions

27 nov. 2016 — Le collectif LES SENTINELLES qui s’était illustré en janvier 2016 en lançant l’évènement « Cocktail rouge pour le préfet » avait créé à cette occasion le visuel du poulpe rouge à tête de mort, symbole de l’étendue et de l’issue fatale des dégâts que causent ces rejets toxiques.

Ils viennent de récidiver avec Greenpeace Marseille lors d’une performance pacifique et silencieuse ce vendredi 24 novembre 2016 devant le FRAC à Marseille qui inaugurait l’exposition « D’une Méditerranée, l’autre ».

Les Sentinelles mènent parallèlement d’autres combats sur les enjeux du littoral et sont à l’origine de plusieurs pétitions, dont une au sujet des terrains pollués aux portes du parc national des Calanques. La dernière en cours concerne un projet de privatisation du domaine public Villa Valmer classé « zone proche du rivage » selon la loi littoral http://bit.ly/2ezmG9B

LES SENTINELLES préparent de nouvelles actions « surprises » à Marseille à partir du vendredi 27 janvier, au sujet des rejets d’Altéo … l’image du poulpe à tête de mort n’a pas fini de hanter nos décideurs !

par Olivier DUBUQUOY sur Change.org

Je le trouve assez bien trouvé leur logo poulpesque à tête de mort..

Dernière nuit avant l’opération, moi je ne suis plus opérationnelle pour rien!

Veuillez m’en excuser!

j-39: Pour Iria♥

Difficile pour moi d’arriver à tout suivre, à tout faire…à entretenir les liens comme je le voudrais…Moi qui me revendique: tisseuse! J’en suis loin actuellement tellement je me bagarre pour maintenir le fil de mon quotidien…

Mais ce soir, une pensée particulière pour ma Soeur, Iria, ma petite étoile de la nuit, Fille de Cerridwen, touilleuse de chaudron…Puisse ses prières être entendues, ses souhaits se réaliser, ses efforts être récompensés…wp-1480106236245.jpg

:..: ELA DEA OREA :..: TERRAE MATRI SACRUM :..:

 

J-40 : Santa Marta

280px-saint_martha

Ce soir, un article en lien avec un plus ancien… => https://wordpress.com/post/tellusmater.wordpress.com/5075

Un nouveau clin d’œil de Sainte Marthe dans la vie de mon fiston, et j’y vois plus encore la patte de mes ancêtres, de mon grand-père, comme si sa présence planait au-dessus de nous. Mishka se fait opérer Lundi…et la clinique que nous avions choisi au départ ne nous inspirait pas confiance. J’ai retrouvé en fouinant un petit papier sur lequel un homéopathe de la grande très grande ville nous avait recommandé un chirurgien. Nous avons appelé…et quelle ne fut pas ma surprise lorsque j’ai appris le nom de la clinique : Sainte Marthe! Encore elle! Bien présente.Et donc, lundi opération…et nous sommes tous incroyablement sereins…(bon c’est normalement quelque chose de bénin aussi^^’)

En effectuant quelques recherches j’ai découvert plusieurs symboles qui lui étaient associés:

  • Le trousseau de clefs: clefs du foyer, elle est celle qui accueille, qui prend soin des hôtes, l’étymologie du nom de Sainte Marthe signifierait en Araméen : maitresse de maison…mais peut être aussi clef de la connaissance, La Dame faisait partie des disciples de J.C.
  • La tarasque: dragon à 6 pattes, tête de cheval/lion, figure de vieillard…une sacrée bestiole qu’elle aurait domptée et qui a donné son nom à Tarascon…et dont on trouve de nombreuses traces en Espagne également…ancêtres, ancêtres, même ici vous voici. La tarasque et les fêtes qui lui sont dédiées me font penser à la Vouivre, et à la fête de la Vouivre qui a lieu tous les 20 ans par chez nous.
  • L’eau bénite: qu’elle jette sur la Tarasque pour la maitriser.

En découvrir plus sur elle et sur le nom d’un de mes ancêtres me conforte dans l’idée qu’il n’y a pas de coïncidences…une piqûre de rappel fait toujours du bien.

J-41: LOIN

Elle est loin la forêt ce soir, elle est loin la mousse, loin le crâne, les racines et le ciel bleu.

Il fait nuit, le PC est en rade, son doux (j’avais écrit doudou….oui mon PC est peut être un doudou, lors de mes soirées solitaires) ronron n’accompagne pas ma soirée, le son de mon PC portable est léger, presque inaudible, et la musique de Neil Young que j’ai sélectionné, tout en sachant que j’allais bader/penser/cogiter se fait difficilement entendre par le haut parleur.

Musique d’une époque révolue, une époque où j’avais un mentor, où je passais mes journées à façonner le bois, les odeurs étaient celle de l’atelier près du canal…Je découvrais un monde, j’étais fière d’appartenir à celui-ci, petit à petit.

Aujourd’hui tout me semble loin et proche à la fois ( paradoxe, paradoxe quand tu nous tiens!). Je ne regrette pas les choix que j’ai fait, enfin pas toujours, de plus je me rends bien compte du chemin parcouru. ..et de celui devant qu’il reste à parcourir!

Un article d’Alexandre Jollien est d’ailleurs tombé Pile!

=> Dossier  » donner plus de sens à sa vie », psychologie magazine de novembre 2016.

 » Sur le chapitre du sens, Heidegger apporte un précieux éclairage lorsqu’il évoque la dictature du « on ». Existe-il un sens de la vie qui planerait dans le ciel, faut il le traquer à l’extérieur de nous en imitant les autres ou s’agit-il d’inventer une voie, d’inaugurer un chemin? Le philosophe allemand pointe le risque de s’enfermer, de choir dans un quotidien inauthentique, de se dissimuler derrière des masques ,des rôles, des fonctions. Découvrir le sens d’une vie réclame l’audace de briser bien des préjugés et de partir au fond du fond, à la rencontre de qui nous sommes au-delà des blessures, des projections, des fantasmes. […]

Si la vie s’écoulait sans heurt, ni épreuve, il est fort à parier que la quête du sens serait superflue, voire encombrante. La question, cruciale, la voici peut être: quel est le sens de la souffrance, de l’échec, des traumatismes? Il convient d’abord de rappeler avec force que ce n’est pas la douleur qui grandit, au contraire elle aurait tendance à nous rendre âpres et amers, mais ce que l’on en fait. Si le sens vécu comme un horizon inatteignable nous voue aux regrets et à l’insatisfaction, il s’agit de découvrir précisément, dans ce qui advient, un sens et d’oser dire oui du fond du cœur à ce qui se présente. »

pour le fun, un déterrage de fin de soirée, un vieux morceau au clip psychédélique…trip garanti…pour profiter du moment présent!et ça reste dans le thème, la terre, les étoiles, la fin du monde, tout ça!

j-42 : pétition

À l’attention : de Monsieur le Président de la République

Cette pétition est lancée par l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS), pour que le dimanche soit dorénavant un jour sans chasse et que nos week-ends ne soient plus annexés par les chasseurs !

Pour des balades en toute sécurité et liberté : signez-la et partagez-la !

Monsieur le Président de la République,

Chaque année, en France, la chasse provoque des dizaines d’accidents dont un nombre élevé s’avère mortel. Promeneurs, randonneurs, cueilleurs de champignons, vététistes, sportifs, cavaliers, scolaires, naturalistes, escaladeurs et tous les utilisateurs de la nature, ont le droit de pratiquer leur loisir en toute sécurité et sérénité, sans que pèsent sur eux les menaces d’une seule activité : la chasse.

Les chasseurs représentent moins de 2% de la population, mais ils s’approprient la nature tous les jours de la semaine pendant 9 mois de l’année, au détriment des 98% restants.

Aujourd’hui, il n’existe plus aucun texte législatif ni réglementaire pour encadrer les mesures de sécurité liée à la chasse.

Vous n’êtes en effet, pas sans savoir que la loi chasse n°2008-1545, dite « loi Poniatowski » a supprimé la seule référence législative qui mettait des bornes à ce grave problème. En effet, si la loi chasse 2000 avait bien prévu qu’un décret encadrerait la réglementation de la sécurité de la chasse, ce décret n’a jamais été pris. Pire, la « loi Poniatowski » a supprimé cet article de loi en 2008.

Déjà, en 2004, la loi chasse de R. Bachelot avait supprimé le jour sans chasse issu de la loi chasse 2000.

Bien plus tôt, en 1982, la circulaire Deferre avait supprimé le périmètre de sécurité autour des habitations !  

Cette dérèglementation a conduit la France à être, de très loin, le pays d’Europe où il y a le plus d’accidents de chasse. Pourtant des mesures simples et de bon sens suffiraient à en faire baisser considérablement le nombre.  

Je vous demande donc de prendre des mesures efficaces rapidement pour pallier ce problème de sécurité et d’inégalité, en établissant une trêve de la chasse le dimanche. J’espère que vous tiendrez compte, lors de vos prochaines décisions, de cette opinion largement partagée. Agissez pour que soit mise en place cette mesure de bon sens : simple et efficace.

Je compte sur vous, Monsieur le Président, pour donner votre appui à des mesures qui vont dans le sens du respect des droits des usagers de la nature.

=>http://www.mesopinions.com/petition/animaux/arret-chasse-dimanche/15814?promote=true#target

 

Pétition découverte grâce à Branwen et que je me suis empressée de signer!

les-inconnus-les-chasseurs

 

j-43 : mardi Noir

Demain c’est mardi…et je découvre une superbe chaîne You Tube

Je ne pouvais résister à l’envie de la partager ici…étiquette => méditation, inspiration, humour? Philosophie aussi!

J’avais besoin de ça ce soir…je ne raconterai rien de ma journée, rouge sang et jaune bière, ici…Plus la force! Avec le vent/tempête de la nuit et de la journée qui m’a lessivée à mon tour, qui m’a rendu complètement survoltée! Suis je plus sensible? Car je suis aussi Fille du vent? En tout cas, je finis sur les rotules, le dos douloureux, les yeux pleins de sable ( du moins en ai je la sensation…)! Et cette petite chaîne you tube est fraîche, revigorante!

Merci!!!M’dame du Mardi Noir!