partage inspirant

aujourd’hui, entre les coupures d’électricité et mon esprit un peu dispersé, j’aimerai partager ici un blog Yoga qui vraiment m’inspire au quotidien.

Je ne pense pas en avoir parlé ici auparavant.

En attendant de pouvoir re trouver un lieu où le pratiquer ( pas trop cher et pas à des horaires pour retraités) je pratique quelques postures et gestes simples que Clémence propose sur son espace!

Vraiment génial.

Pour tout ceux que ça intéresse!

=> => http://3heures48minutes.com/

muladhara-1024x537

Publicités

Herboristerie, simples, cueillette

l’émission inspirante du jour, sur France Culture…

https://www.franceculture.fr/player/export-reecouter?content=972c4343-e2fb-40de-85e2-cb51977640d3

Le 11 septembre 1941, le régime de Vichy supprime le certificat d’herboriste, créé sous Napoléon. Dès lors, la profession, majoritairement féminine, était censée s’éteindre après le décès des dernières certifiées. Et pourtant, le syndicat des Simples revendique aujourd’hui environ 600 paysans-herboristes, qui perpétuent les savoirs et les usages de cette pratique empirique, datant des temps les plus anciens.

Cela m’a donné envie de ressortir mes plantes et de me concocter une tisane, à base de primevère officinale ( coucou) de verveine officinale, de tilleul et de menthe poivrée.

wp-1489481499757.jpg

Et j’ai pu rêver également, imaginer qu’un jour, dans quelques années, je puisse avoir une maison qui permette plus de culture, un vrai jardin de simples, et pourquoi pas une formation?

Ce weekend , si le temps le permet je part en cueillette!!!

Violette, primevère, sont bien présent…pissenlit aussi!

j-18: maman…on médite?

Pas prévu ça ce soir…je suis malade, une semaine de cours dans les pattes…oraux blancs ce matin et tous les dossiers à rendre aujourd’hui.Mais c’est les vacances! Alors déjà on a commencé par prendre du temps ensemble!

Au moment du coucher, vlà mon petit loup qui attrape le pingouin de la crèche et qui dit

«  je le prend, il m’apaise, quand je le tient contre moi je me sens tout calme… »

fais mon chtit! fais comme tu le sent.

Puis nous voilà dans sa chambre, il est calme, pas comme d’habitude… Il s’assoit en tailleur avec le pingouin devant lui.

« Viens, assieds toi, fais comme moi maman… »

Je mime sa position du lotus, parfaite, même un genre de mudra vient s’installer là, entre ses doigts…

je m’exécute, et le vlà t’y pas qui se lève et qui chante « Om mani Padme Hum » tout en tournant lentement autour de moi.

Je me laisse faire, j’ouvre un œil de temps à autre pour le plaisir de voir ses petits pieds en chaussettes bleues qui passent à intervalles réguliers devant moi.

 » maintenant à mon tour! »

Bon d’accord, je fais comme toi petit homme, je tourne, je chante, je lui parle d’énergie..tu sens l’énergie quand je passe autour de toi?

Le cercle se forme, je le visualise, je visualise pleins de choses en ce moment juste parfait que mon fils et Dea m’offrent ce soir.

Tout cela c’est fini par un massage de petons, et de jambes.

 » on refera ça maman! quand je serai grand j’emporterai le pingouin, parce que il m’aide à méditer, et je travaillerai beaucoup en méditation… »

J’espère mon fils! j’espère!

j-57: crache ton venin

quand j’ai réfléchi à cette journée sur la route du retour, c’est cette chanson qui m’est venue en tête…j’ai pensé venin, puis peau de serpent, car je rêve d’une mue, d’une belle mue de serpent. Et puis, d’errance en errance, de fil en aiguille, me voilà les oreilles pleine de ce son là:

J’ai besoin de croire, ce soir est ce soir…

Je vais me chercher les tablatures de la dernière, car je pense qu’elle pourrait être LA chanson du moment, une chanson à exorciser les démons, une autre à gueuler à pleins poumons.

Je ne suis plus enraciné, je le sens, j’ai besoin de m’ancrer, d’où cette envie puissante de me recroqueviller peut être…Le lien avec la Terre est toujours là mais je l’ignore, je suis tout en haut dans ma tête et je ne suis pas dans l’instant. J’essaie tant bien que mal d’effectuer une redescente et un atterrissage en douceur…souhaitez moi bonne chance!

Je jettes tout en vrac en ce moment!

306/365:Des armes…

De Léo Ferré, par Noir Désir, afin de gueuler tout ce que j’ai au fond des tripes…La musique, il n’y a pas plus belle façon de panser les âmes… J’ai dis ce que j’avais à dire, et été surprise par les personnes que je n’attendais plus, déçue par celles que j’estimais… Et au final, je pense que tout devrait aller mieux? Enfin, pas pire! car au moins j’ai dis le malêtre, la solitude, le manque de soutien, l’incompréhension, l’absence d’espace de conceptualisation…

Je pense que je ne vais pas être dans les petits papiers de tout le monde, mais je suis en phase avec moi même et peut relâcher un peu de pression, sinon c’était bientôt l’implosion.

Des armes , des chouettes, des brillantes
Des qu’il faut nettoyer souvent pour le plaisir
Et qu’il faut caresser comme pour le plaisir
L’autre, celui qui fait rêver les communiantes
Des armes bleues comme la terre
Des qu’il faut se garder au chaud au fond de l’âme
Dans les yeux, dans le cœur, dans les bras d’une femme
Qu’on garde au fond de soi comme on garde un mystère
Des armes au secret des jours

Alors, ce soir, je gueule à plein poumon sur cette chanson de Ferré, lui qui m’accompagne quand je suis tout en bas, pour mieux remonter la pente, sortir du creux de la vague.

j’exorcise mes démons, pour ce soir au moins, je mobilise toute cette énergie hors de moi, et j’essaie d’en faire quelque chose de beau et de puissant…je transforme ce marasme en explosion de couleurs, je me relève et me plante bien droite sur mes deux jambes!

298/365 : en vrac

  • envie de revoir mes géants de pierres et de les serrer dans mes bras…sentir leur tiédeur grasse dû à toues les vaches du près qui viennent s’y frotter voluptueusement.
  • Penser à se décentrer, à changer de point de vue, à considérer tous les possibles, si parfois le ciel est noir droit devant, derrière se cache peut être un coucher de soleil flamboyant.
  • Ne pas prendre les choses personnellement, encore et encore!
  • Tenter la déconnexion, lâcher, éteindre, et oublier un peu tout ça, ne pas être disponible pour tout, tout de suite, maintenant.
  • Regarder autour de moi les gens, celui là qui va au tri avec son panier d’osier à 9 heures du matin, cet autre devenu si agressif, pourquoi? Et celle ci qui ne nous comprend pas et qui semble isolée dans sa tête…mais au milieu de tout ça différencier quand c’est eux, quand c’est moi…img_0887

275/365: soirée sorcière. ..

Alors que cette journée je l’ai passée entourée de personnes qui n’avaient pas vraiment envie de ma présence à leurs côtés. ..alors que tout le monde éructait, mouchait,frissonnait…. et qu’en rentrant mon fiston avait encore la goutte au nez…j’ai enfourché mon balai,sorti mon chaudron et concocté quelques remèdes.

  • Un massage sur le torse et le dos à l’huile d’amande douce,ravintsara et tea tree (une goutte de chaque dans la paume) pour tout le monde.
  • Trois gouttes d’eucalyptus sur le poêle, avant de me souvenir de cette branche d’eucalyptus que ma soeurciere vendeuse d’épices m’avait donné!
  • Dans la lancée j’ai refait ma fiole spéciale yoni en détresse  ( huile d’amande douce ou de jojoba dans laquelle j’ajoute 40gouttes de tea tree et 40 gouttes de palma rosa ) sur la photo c’est un pot de confiture,les tous petits petits, qui ont à peine de quoi faire une tartine dedans…. oui je sais c’est précis…si ça intéresse quelqu’un je peux trouver les dosages exactes.

Et pour finir,avant de faire toute autre chose (gamelle du loupiot,débarrassage…) et avant une douche exfolliante et purifiante,une tisane de plantes du « sanglier philosophe »…

Puissent tous les sorcièrons et les sorcières de la terre trouver en cette soirée du lundi un peu de magie et de réconfort, par le feu, l’air, l’eau et la terre.

Et demain je note la proposition de mister Volcos, de regarder le soleil couchant….. 

270/365: womb

je suis particulièrement sensible ce soir à deux partages…un qui m’a été fait directement, l’autre de manière moins directe mais que j’ai reçu comme un don…Cette vidéo en fait partie…elle m’a touchée, là tout de suite, maintenant, c’est ce dont j’avais besoin ce soir pour m’ouvrir et me connecter à Tellus Mater.

Je trouve ces femmes magnifiques, ce rite d’une simplicité naturelle, instinctive. Il me parle, elles me parlent, avec leurs différences et leurs ressemblances, et ce qui fait que nous sommes toutes liées.

Puisse Dea, Tellus Mater et toutes les forces de l’univers permettre que ces rites, les cercles de femmes, se développent un peu plus par ici, et pourquoi pas par là!Cela manque cruellement.

Merci Iria! ♥

 

246/365:une journée de guérisseuse

Une journée de guérisseuse commencée par une longue séance de Reiki pour mon fils. La première vrai séance du haut en bas, et pas seulement les symboles que je fais le soir au dessus de lui depuis qu’il est né. Il a aimé cela,en voulait encore. J’ai même pu lui masser les pieds et cela est un exploit. Ensuite tisane abricot romarin ,qu’il a bu!exploit toujours,c’est très nouveau! Et ce soir massage avec huile de calendula, une goutte de tea tree et une de ravintsara…. cela devient plus simple de soigner mimi naturellement,il est moins buté,plus ouvert, et accepte mieux les goûs nouveaux,les odeurs fortes, il accepte mieux les conseils et ne veut plus passer des semaines malades à voir les choses s’aggraver. alors je m’en donne à coeur joie !et je reste soft, j’ai hâte de lui concocter des tisanes de thym avec miel et citron…doucement mais sûrement je l’habitue à toutes ces méthodes et je parfait ma pharmacopée! Ce soir je déplore de n’avoir pas eu d’oignon à couper en deux pour le glisser sous on lit! Demain j’essaie d’en dégoter un!

231/365: chauve-souris y es tu? 

Ce n’est pas dans mon petit Larousse des symboles que je trouverai de quoi me mettre sous la dent à  propos de mademoiselle chauve souris!

Enfin…quoi que…Je suis l’itinéraire proposé par petit Larousse et je passe de  chauve-souris à vampire, je cherche en vain la nuit pour finir sur le noir et mon esprit divague en quête de sens, en quête d’inspiration et de ressentis. J’ai d’autres idées,d’autres pistes à exploiter…je pense  aussi au pouvoir pollinisateur de Chauve-souris, parfois méconnu. Toutes les pistes sont à envisager jusqu’à ce que quelque chose fasse tilt et que le message de la mystérieuse se précise.  Il faut que j’approfondisse mes connaissances àson sujet.
Et pendant ce temps, mon cheminement runique se poursuit. Et ce soir j’ai pu en échanger avec une personne qui les connaît bien, qui a cheminé à leurs côtés,  et grâce à qui je sais comment les approcher confortablement aujourd’hui.Cela fait du bien.