.:une reconnexion :.

Depuis quelques mois, c’est là. Bien présent. Je tente une reconnexion. Cela me semble long et il est dur pour moi de m’apercevoir à quel point je me suis coupée, isolée retranchée…

Aujourd’hui, il ne suffit pas d’un claquement de doigts pour que cela reparte. Pour que les mains sentent, que les yeux fermés je vois, que les frissons se manifestent..

Mais je reprends du début…Avec un nouveau cheminement que j’ai bien du mal à suivre car je me sens seule devant les pages, au cœur du cercle.

Je lis et j’envie le chemin d’autres qui est jalonné de rencontres et d’opportunités, d’expériences hors normes. J’ai besoin de plus…de partage, de mains a serrer, d’énergie à effleurer, de temps pour méditer…j’aspire à tellement…

Je reprends du début, et mes premiers amours, les plantes et les pierres….je porte mon collier de prêtresse fait avec amour, des perles de noisetier et ma pierre totem : l’agathe mousse. Je dors avec une améthyste, je retrouve la citrine de ma grand-mère et elle me porte. Je fabrique des smudges de sauge, de romarin…j’ai envie d’essayer des mélanges, un smudges d’ortie pourquoi pas?

Mais vraiment, le premier acte que j’ai posé c’est de purifier mon foyer…cela à été le premier acte magique de reconnexion. C’était pour Samhain. Et j’ai envie de recommencer.

Je salue la lune et le soleil,je transmets à mes enfants.

Des actes posés au quotidien… J’aimerai croiser quelqu’un cependant, au détour du chemin, quelqu’un pour explorer, pour donner et recevoir, pour être guidée.

.: faire sécher des orties:.

À tous moments, toute l’année, on trouve cette plante que j’adore.

Elle sèche très vite, mais peut aussi être utilisée fraîche en tisane, en soupe comme beaucoup le savent…

Séchée elle assaisonne tous les plats de sa saveur subtile. Je la mets dans des bocaux en verre pour en avoir sous la main quand je cuisine.

Plante de force, de protection, je lui réserve des petits coins dans mon jardin pour qu’elle m’offre ces jeunes pousses le plus souvent possible.

Je pense l’associer à mon sel de purification et protection que je mets dans des petites tasses aux quatre coins de la maison.

Un des premiers actes que j’ai posé concrètement depuis ma « reconnexion » et qui a fait un bien fou à l’atmosphère de notre foyer! Ça et un bon vieux smudge de sauge.

L’ortie est définitivement ma plante alliée du moment!

~ Oracle des vies antérieures ~

J’ai gentiment obtenue de pouvoir réaliser plusieurs tirages avec cet oracle des vies antérieures.

Je ne suis pas vraiment surprise de ce que je lis… juste avant ce tirage, durant ce mois d’octobre très particulier, j’en étais arrivé à la même conclusion… il fallait que je travaille sur ma colère ! Le chemin est long dans ce sens, car j’ai le sentiment d’en avoir tellement en moi! Je bouillonne , ça déborde, ça empiète, ça tempête.

Avec ce tirage , j’obtiens certaines confirmation, je suis sur la bonne voie, je brûle !

:…:Tant de choses:…:

Tant de choses se passent…

Des nuits sans sommeil, des colères qui montent et qui tardent à redescendre. Des lunes rouge en lune noire. Des os trouvés autour d’une vieille église du X ème siècle, ainsi qu’une boucle d’oreille en nacre.Une demande pour un soin reiki alors que j’ai toujours pratiqué discrètement sur mes proches. La rencontre avec un geobiologue et apprendre qu’un sous réseau sacré passe dans une église à côté. Y aller et sentir les frissons monter. Jouer du bodhran un peu en rythme enfin.

Bientôt samonios, une de mes fête païenne favorite…

Quelle période qui brasse!

Ciel trompeur

Je suis curieuse. Est ce qu’ailleurs les ciels sont aussi trompeurs? C’est la première année que je remarque ce phénomène qui s’est bien installé.

Le ciel se plombe, se charge, se fait menaçant, mais pleins de promesses de fraîcheur et de douceur pour la terre assoiffée. Et ….rien…ça passe….

Le mois de juillet , chaque soir mes yeux ne quittaient pas le ciel, j’étais en attente devant de tels ciels, en vain. J’ai réfléchi, « avant » , de tels ciels aussi lourds finissaient toujours pas décharger sur nous des pluies torrentielles! Au moins une ondée! Que c’est frustrant… j’ai 34 ans et j’ai déjà le souvenir d’un autre temps….

Premiers pas:.

Depuis que j’ai pris la décision de cheminer à l’Obod un certain nombres de choses sont venues me saluer sur le chemin. Des signes, des clins d’œil, des offrandes de la terre mère : crâne d’oiseau, plumes de rapaces, pierres brillantes, et visite de mante religieuse… tout cela en deux jours !

Sans parler du mot druide qui surgit sans cesse, et des retrouvailles avec un tarot ( de Philipp et Stéphanie Carr Gomm … je ne savais pas qui il était quand une gentille myesis m’en a fait cadeau il y a 9ans! )

Et un article avec interview de Philipp Carr Gomm au sujet du druidisme dans le magasine hapinnez que je lis enfin ce matin ( a l’époque les illustrations que je trouvais niaises m’avait fait le survoler…)

Beaucoup de synchronicités! Cela m’avait manqué ! Je me sens alignée même si j’ai le sentiment de manquer de temps , pour moi, être avec mes pensées…. je prends ce qui vient ! Le reste suivra… j’espère! En attendant je rêve littéralement que je choisis mes arbres pour mon futur bosquet sacré…

C’est parti!

L’aventure commence… je me sens déjà chez moi… les premières lignes parlent de choses que je sais déjà, mais ça remets dans le bain. Je pense que cette première année sera une replongée dans une pratique païenne qui me manque…avec quelques découvertes pour compléter, nourrir, enrichir, ouvrir….

Et les valeurs me conviennent plus que tout! La place qui est faites à l’environnement, que tout soit cohérent, le message, la pratique, les envois en enveloppes papier( ça compte beaucoup pour moi) l’aspect humain…. tout me faut vibrer au plus profond de moi…la seule question: mais pourquoi ai je attendu si longtemps?