Le Chaudron de Tellus

Cela sent déjà l’automne par ici!

les bois sont remplis de champignons, les matinées se rafraichissent, certains arbres perdent déjà leurs feuilles.

Je retrouve la joie de pouvoir disposer de mon temps pour sortir dès que je le peux, pour glaner et pour tambouiller dans mes chaudrons ( oui poêle, mais ça le fait quand même vachement moins bien).

Une de mes envie, il à 6 ans, lorsque j’ai décidé de me consacrer à Tellus Mater officiellement, était de connaitre la nature qui m’entoure toujours un peu plus. Les plantes qui guérissent, qui se mangent, les champignons et fruits sauvages, … mes activités favorites sont la cueillette et la maraude….^^ connaitre les bons coins à asperges sauvages, à noix, à mûres….

Petit à petit mes connaissances s’étoffent et c’est une vrai joie pour moi de constater cela!

Cette année j’ai fait la connaissance de Valériane…mais quelle tristesse, je supporte TRES mal son odeur! C’est genre ma cryptonite  à moi! Mais bon, en faisant un GROS effort, elle peut me permettre de me détendre si besoin.

Avoir eu enfin un salaire en juillet ( après trois ans d’études) m’a permis aussi de reprendre l’habitude de faire des jus de fruits et légumes…bio cela va sans dire…je me le permets avant que le budget re-diminue ( mi-temps à partir de septembre). Je glane aussi de ci delà des poires et pêches chez des personnes qui ne savent plus quoi en faire! J’ai la chance d’avoir un extracteur de jus.^^! Quelle différence la vie quand on peut boire de tels breuvages! J’ai l’impression de sentir leurs bienfaits de manière instantanée! Derniers breuvages en date : pastèque, poivron rouge, gingembre, carotte, pomme! et carotte, poivron rouge, pêche et poire….

un régal….

 

 

 

Publicités

Récoltes 

Le lien à TELLUS MATER qui doucement se tisse plus solidement. Entre cueillette sauvage et culture du sol, je suis chanceuse de ses trésors glanés au fil des jours. Et au milieu de tout cela, la beauté d’une spirale dessinée au coeur d’une savoureuse pastèque…. la beauté cachée, mais pas à qui sait regarder? 

le plastique…c’est fantastique?

24098_turtle1

En 2050, il y aura plus de plastique que de poisson dans nos océans.

C’est une honte. La moitié du plastique que nous fabriquons n’est utilisée qu’une seule fois, puis jetée, étouffant ainsi nos océans et les animaux qui y vivent.

Mais dans quelques jours, nos gouvernements pourraient faire refluer cette marée et s’engager pour des océans propres au cours d’un sommet historique. La pression de l’opinion publique vient de forcer le 2ème pollueur au monde, l’Indonésie, à promettre de réduire de 70% ses déchets plastiques! Aujourd’hui, nous devons forcer la main d’autres grands pollueurs.

Si un million d’entre nous rejoint cet un appel international, le Directeur du Programme des Nations Unies pour l’environnement annoncera notre pétition depuis la tribune du Sommet et oeuvrera à nos côtés afin de pousser les pays à interdire les plastiques à usage unique, pour que nos océans puissent respirer de nouveau.

=> https://secure.avaaz.org/campaign/fr/end_plastic_pollution_loc/?copy

 

Et Sia qui a partagé un lien super intéressant! bien envie de tester ces capsules d’eau!!! Pour faire disparaître les bouteilles en plastique!

=> https://poisonlune.wordpress.com/2017/05/17/65-ecologie/

=> http://www.francetvinfo.fr/economie/tendances/video-des-capsules-d-eau-sans-une-goutte-de-plastique_2142320.html

 

en vrac…

En ce moment, je regarde…et je vois.

Du mal à faire autre chose…doucement j’essaie de retrouver le lien qui m’unit à ce qui m’entoure….

Je plante, je cueille et tambouille.

J’écoute les oiseaux et les distingue à nouveau.

J’imagine et je ressens, je me tais et j’apprends.

Et très lentement, je crois que je la sens comme avant, là autour de moi, la Terre et ses pulsations.

Terrae Matri Sacrum

363/365: ambiance sonore

C’est donc aujourd’hui que je partage ici une ambiance sonore..celle de Bernie Krause, ancien musicien professionnel ayant collaboré avec les Doors ou les Beach Boys, et qui aujourd’hui écoute le maïs pousser, se frotte au puma, et se retrouve au milieu de deux meutes de loups qui hurlent presque par hasard. Tout ça il l’enregistre…et c’est beau!!!!

3 émissions pour le découvrir et s’immerger dans un monde animal d’une sonorité envoûtante :

https://www.franceinter.fr/embed/player/aod/80cf2b26-f7a3-4aba-b0fe-819eac0540ea

https://www.franceinter.fr/embed/player/aod/a3133423-17a6-4124-afd8-1c5ffc1beb76

https://www.franceinter.fr/embed/player/aod/6f2837c2-468a-424d-8730-536dcf508ad2

Il va aussi écouter la mer:

son site avec pleins d’enregistrement de plusieurs minutes…tous splendides!

=> http://www.wildsanctuary.com/

348/365 : il neige!!!

Dans l’ordre…

Il neige et tout est oublié, plus rien ne compte…il neige et tout est calme, et froid, et mouillé. Il neige et je n’ai rien d’autre à dire, car pour moi c’est toujours un petit miracle quand tout se pare ainsi de blanc, que l’appel de l’extérieur devient plus fort que tout.

Le bruit des pas, le bruit de la petite neige qui crisse, et de la lourde qui s’écrase mollement…surtout le bruit des flocons sous un parapluie, c’est vraiment plus que magique.

Je comprends les inuits et tous les mots qu’ils utilisent pour parler de la neige!

qanik neige qui tombe
aputi neige sur le sol
pukak neige cristalline sur le sol
aniu neige servant à faire de l’eau
siku glace en général
nilak glace d’eau douce, pour boire
qinu bouillie de glace au bord de la mer

http://www.encyclopediecanadienne.ca/fr/article/les-mots-en-inuktitut-pour-la-neige-et-la-glace/

Je souhaite qu’il neige et neige et neige!

Même si mes pneus sont lisses….^^’

La vie est belle ce soir, merci Tellus!

j-22: captain

Version des Guns façon bûcher funéraire en famille….

vous me direz, je m’en remets pas…mais oui c’est un peu ça!

Mon nouveau film culte….Captain Fantastic…j’aime tout dans ce film.

Ce qu’il aborde me parle, à tous les niveaux!

Ce qu’on transmet à nos enfants.

Que la nature est belle, sauvage et dure.

Que le monde moderne est fou, malade, et que nous vivons trop souvent coupé de ce qui fait l’essence de la vie.

MAIS Qu’il est possible de tout concilier. Vivre une vie plus naturelle, plus sauvage, plus vraie, sans pour autant devoir vivre dans une grotte.

De vivre comme on l’entend…de choisir sa mort, et la manière dont on veut partir.

Qu’il ne faut pas mentir aux enfants…

Un film plein d’espoir, de force, d’envies…Un film que je veux revoir très vite!!!!

 

j-23: guerrière

wp-1481487184471.jpg

J’en appelle à Artémis, la jeune, belle et farouche guerrière…

Puisse t’elle me donner un peu de sa fougue.

J’en appelle à la Dame dont la torche éclaire le chemin…

Puisse t’elle me guider dans la nuit de l’hiver.

J’en appelle à la vierge effarouchée qui jamais ne se laisse approcher…

Puisse t’elle m’enseigner à ne pas me laisser écraser, à m’affirmer…

J’ai tondu ma crinière, un peu, de chaque côté, pour l’alléger, pour une meilleure visibilité, mais en ai gardé juste assez pour me protéger, me cacher si nécessaire.

J’ai tailler mes griffes en pointe, rongé mes lèvres pour me donner un air inquiétant…

Je suis prête pour une semaine de cours…

 

 

j-24: dans la peau d’une extra terrestre

Bien souvent c’est comme ça que je me sens…mais là cette journée, ça a vraiment été ça! Un tel décalage entre moi et les autres, rien à dire, rien à comprendre, je suis là mais je ne sais pas pourquoi? Quel est le sens de tout cela? Je ressens un furieux besoin de tout plaquer, là, et de partir dans une jolie grotte…ou tient! dans le campement de « Captain fantastic » le roi du survivalisme! je suis même prête à m’entrainer tous les jours! à grimper tout en haut de la montagne! et je ne dis pas non à la soirée musique en famille autour du feu! tout plutôt que mes obligations sociales du moment, qui certes me confrontent aux autres et me permettent d’apprendre, de grandir, je veux bien le reconnaitre, mais au final pour quoi faire? je ne supporte plus non plus ce masque que je m’impose et qui commence à me faire sentir à l’étroit, à nouveau.