La vie des arbres :.

640_000_was8975856–> https://www.franceinter.fr/embed/player/aod/381af14e-a19d-423b-9cee-7dd98dcc346e

Une superbe émission pour tous les amoureux des arbres, ou les curieux…à écouter et à réécouter.

Saviez vous pourquoi les arbres ont un comportement social, pourquoi ils partagent leur nourriture avec des congénères et entretiennent leurs concurrents ?

Pour les mêmes raisons que les sociétés humaines. A plusieurs, la vie est plus facile ! A plusieurs, les arbres forment un écosystème qui modère les températures extrêmes, emmagasine de grandes quantités d’eau et augmente l’humidité atmosphérique. Ils peuvent y vivre en sécurité et connaitre une grande longévité.

Pour en parler, Mathieu Vidard reçoit Peter Wohlleben, forestier et auteur de « La vie secrète des arbres » (avec la traduction de Bernard Mangiante)

–> https://www.franceinter.fr/embed/player/aod/381af14e-a19d-423b-9cee-7dd98dcc346e

Publicités

363/365: ambiance sonore

C’est donc aujourd’hui que je partage ici une ambiance sonore..celle de Bernie Krause, ancien musicien professionnel ayant collaboré avec les Doors ou les Beach Boys, et qui aujourd’hui écoute le maïs pousser, se frotte au puma, et se retrouve au milieu de deux meutes de loups qui hurlent presque par hasard. Tout ça il l’enregistre…et c’est beau!!!!

3 émissions pour le découvrir et s’immerger dans un monde animal d’une sonorité envoûtante :

https://www.franceinter.fr/embed/player/aod/80cf2b26-f7a3-4aba-b0fe-819eac0540ea

https://www.franceinter.fr/embed/player/aod/a3133423-17a6-4124-afd8-1c5ffc1beb76

https://www.franceinter.fr/embed/player/aod/6f2837c2-468a-424d-8730-536dcf508ad2

Il va aussi écouter la mer:

son site avec pleins d’enregistrement de plusieurs minutes…tous splendides!

=> http://www.wildsanctuary.com/

360/365: premier jour

au jour 1, Tellus Mater se para de mille éclats de verre et de minuscules paillettes de givre. Lorsqu’elle en eu assez , elle se laissa effleurer par les rayons du soleil et elle souffla sur le voile de brume qui l’avait enveloppé jusqu’à présent.Elle fit revenir la vie en petites gouttelettes, elle remua son dos et s’ébroua…et ce bruit là, ce bruit là était magique.

Que ce nouveau cycle soit fructueux pour tous ceux qui liront ces quelques lignes.

Ela Dea Orea

Terrae Matri Sacrum

J-30: ça vallait la peine

grimper un peu, grimper beaucoup, cueillir en passant quelques pommes juteuses et sucrées ,  des pommes que le gel a épargné jusqu’a présent. Que le temps était doux.

une brume légère créait des jeux de lumières, une atmosphère particulière . 

J’ai pu prendre en photo quelques silhouettes sylvestres….

Comme à chaque fois, ou presque, que nous venons….les monts alentours ont joués à cache cache avec nous…

des goutelettes parfaites.

Un horizon contrasté , entre courbes et barbelés . 

Les rides de notre bonne vieille Terre…

Je reviens toujours pleine d’inspiration de ces belles contrées de haute Savoie .

J-32: pas de photo

Pas de photo, pas d’image, rien ce soir pour illustrer la beauté de la terre, alors que nous nous dirigions vers la Haute-Savoie pour le week-end.

Le ciel était d’un dégradé éclatant, entre chien et loup mais lumineux comme jamais. Il y avait du bleu, du rose, du orange, du jaune…Vénus brillait, clignotante, à côté de la lune, croissante, mais encore réduite à un cil gracieux.

Et surtout, ce que j’aime le plus au monde, les silhouettes sylvestres. Des fines, des trapus, des nombreuses,des solitaires, des décharnés, quelques une encore velues et d’autres complètement nues. Leurs branches tendues vers le ciel, en contre jour, sur ce fond dégradé lumineux, c’était merveilleux. Et petit à petit, toutes ses mains tendues sont entrées dans l’ombre pour ne devenir que des traces sombre sur le fond étoilé.

J’aurai voulue me perdre, partir marcher au milieu de toute cette beauté mystérieuse.En imagination, je me suis envolée au dessus de la campagne, à la poursuite du soleil couchant. En vrai je n’oublierai pas ce moment parfait. Complètement en amour avec ce qui m’entoure.

Tiens, un petit hymne pour clore ce post, un hymne de mon adolescence et encore tellement d’actualité… qui me parle encore…mon côté « hippie »revendicatif.Côté punk jamais bien loin….

J-45: hésitation, crâne et pieds de moutons….

Je suis partie seule cet après midi. J’errais sans but à la maison, avec cette sensation de vide des personnes plus habituées à avoir du temps pour elles.J’ai tout aéré, aspiré et lavé et c’est presque machinalement que j’ai attrapé mon panier, pris une pomme en passant puis suis montée dans ma voiture… pour arriver ici:
Le soleil déjà si bas et me voilà en quête de champignons….tout en sachant que cette Année est spéciale de ce point de vue là ,  je ne baisse pas les bras. Eh bien, la récolte ne fut pas celle que j’attendais mais je suis comblée.Non loin du lieu où poussent toujours deux trois pieds de moutons: 

Un crâne ! offrande de la forêt que j’appelle de tous mes  voeus depuis si longtemps!….il ne me reste plus qu’à trouver des bois de cerfs et je serais comblée .  Ce crâne est magnifique. je penche pour le crâne d’un petit chevreuil d’après mes recherches mais je suis débutante en reconnaissance cranesque….

Je remercie Tellus Mater pour ce cadeau…j’en prendrais soin.Pour finir: J’ai offert mes deux pieds de moutons à Dame nature.

250/365: banalités

250 articles et beaucoup plus qui tourne autour de mon quotidien TERRE à TERRE en compagnie de Tellus Mater.Je n’évoque pas Tellus Mater de manière franche et directe, peut être pas assez? Cela s’explique tout simplement…en me cherchant, c’est Elle que je trouve, dans ce qui m’entoure, c’est Elle qui apparaît, dans ce que je fais c’est Elle qui me guide…La spiritualité que je vis est toute liée à Elle de manière instinctive et viscérale, j’essaie avant tout d’être en accord avec ce que je ressent de ce qu’Elle est.

Il m’a fallut des années pour arriver à cet équilibre, et une évolution est toujours possible, attendue! Car cette phrase de Lavoisier pourrait tout aussi bien être un message de Tellus Mater  » Rien ne se perd, rien ne se créer, tout se transforme ».

Tellus Mater est une Déesse aux visages nombreux, telle Isis aux mille noms. Elle est Mère, Elle est soeur, Elle est la vieille, Elle est la jeune, Elle est Montagne, Forêt, Lac, Terre, Pierre , Eau, Feu, Air, Elle est ciel et étoile.

C’est cette multiplicité, cette richesse qui m’a de suite attiré.

La Grande Terre Mère…Terrae Matri Sacrum…

la-vierge-noire-et-ses-origines_1606460-m

Partout, en tous lieux, il est possible de l’entendre… Le Chant de la Terre.

218/365: home sweet home…

Être partie si peu de temps et déjà tellement à faire!le jardin est une jungle,ce qu’on avait laissé derrière nous n’a pas disparu comme par magie…je ramène dans mes valises quelques coquillages avec lesquels de futurs bricolages devraient voir le jour…et ce soir….pluie d’étoiles filantes que j’espère pouvoir apercevoir car enfin le ciel est dégagé!  

Étoile,symbole lié à tellus mater….quelques voeux à faire!
Terrae matri sacrum