.:Wunjo

J’enchaine, j’ai pris du retard pour venir retranscrire ici mes expèriences…et nous sommes déjà en pleine semaine de repos dans notre atelier, avant de passer au prochain aett.

Wunjo accompagnée de la montée de sève printanière, ce fut un cocktail agréable et frais, mais plus que cela, pour moi en tout cas, Wunjo est l’instant présent…profiter des minutes des secondes,…pas pour en faire le plus possible, mais simplement être là, présent…

Et être vraiment présente dans mes échanges avec autrui…je suis Cerf, et comme tout bon Cerf, retenir mon attention ce n’est pas toujours évident…avec Wunjo, j’étais là, pas en train de rêver ou de me disperser, mais vraiment à ce que je faisais, et bien là ou j’étais, où que ce sois.

Je n’ai jamais aimé cette attitude qui dis que vivre l’instant présent ça serait tout cramer, picoler, faire n’importe quoi, sous prétexte qu’on a qu’une vie et qu’il faut vivre chaque instant à cent à l’heure…toujours cette société du faire qui nous empoisonne même dans le plaisir.(cette nouvelle vague de YOLO par exemple, ou  tous ces gens qui se font tatouer Carpe Diem, et s’en mettent pleins les naseaux…..)

Wunjo c’est pour moi, une chaise longue, la sieste, un bon livre,  des instants simple, se contenter de ce qu’on a sous la main, en jouir tout bonnement, et aimer ça, sans étalage, juste en le vivant.

et je me suis tourné vers les gens et j’ai souris…sans me fermer, sans juger…j’étais là telle que je suis vraiment, et j’essayais de les voir tels qu’ils étaient, là…sans m’imaginer les connaître, ou les comprendre par ce qu’ils montrent ou disent.Et ça fait du bien.wunjo bois

 

 

 

 

http://leafyisle.wordpress.com/2013/03/18/wunjo-la-joie/’>Wunjo je suis assez en accord avec ce qu’a partagé Wote sur son espace:et l’illustration!♥

 

Publicités

.:Gebo

Le don…..oui, j’y fut très sensible!transmettre, offrir, tendre la main, avoir des attentions pour mes proches….soin reiki, écoute, envie d’aller vers l’autre et d’aider.

Comme avec Thurisaz ce fut instantané….j’ai très vite sentie son influence et réagit en conséquence.

J’ai vu aussi une croisée des chemins, un point ou tout se rejoins, et ou il est temps de s’offrir, de se laisser aller, bras et jambes écarter, se laisser tomber en arrière, se donner….se fondre…se confondre.

Gebo bois

samedi 23 mars:Pierre Rabhi était au salon du livre!

dans l’émission Co2 mon amour, j’ai eu la chance de pouvoir écouter Pierre Rabhi en direct du salon du livre, accompagné d’Alain Bougrain Dubourg…

Leurs interventions, les points qu’ils soulèvent, leurs engagements, me parlent aux tripes, sont des préoccupations qui m’occupent l’esprit depuis des années…et ça fait du bien de se rendre compte que d’autres sont  motivés et prêt à tout pour faire changer le monde!

Comme le dis Pierre Rabhi, c’est à l’échelle du monde qu’il faut agir, et chaque jour!

et n’acceptons pas la privatisation de notre Terre!Libérons le vivant!!!!

Il en est encore temps!

Il sera toujours temps!

Vous pouvez réécoutez cette émission ici : http://www.franceinter.fr/emission-co2-mon-amour-co2-mon-amour-en-direct-du-salon-du-livre-2013

 

.:Kenaz

Kenaz et le retour du soleil, les énergies en moi sont celles de la Jeune fille, je déborde d’envies de courir, de changements, de transformations….je me gorge de chaleur.

Artémis m’apparaît dans l’obscurité, Elle m’observe un peu par en dessous, et tiens de chaque côté de son corps deux belles torches qu’Elle brandie fièrement…Le feu de Kenaz, protecteur, transformateur, vivifiant et nourricier,…le feu de l’espoir qui nous rend fébrile et joyeux, qui permet d’y croire et de rêver.Le Feu du foyer, la chaleur de la famille et des amies qu’on chérie.

et également la conscience des désirs, des rêves, et l’envie de tout faire pour les réaliser, d’une manière ou d’une autre….

Kenaz bois

.:Raidho

« Tout espace de certitude est un espace de mort car il annule toute possibilité de transformation »Carlos Buby ( babalorixa) merci à ma maman pour cette phrase tellement en accord avec mon expèrience avec Raidho.

je viens un peu en retard parler de la progression de mon chemin initiatique avec les runes.

Depuis le départ de mon chemin avec elles je vis une transformation similaire à celle vécue lors de mon cheminement à Dea Mystica…tout s’enchaîne d’une manière parfaite et les enseignements reçus se complètent les uns les autres et m’apportent énormément.

Avec Raidho j’ai lutté, j’ai combattu, ce qu’elle représentait, et la peur du mouvement du changement, je veux faire plier, je veux tout contrôler, et Raidho m’enseigne que ce qui doit advenir adviendra, que j’ai fait ce qu’il fallait pour vivre des changements, je dois assumer les forces que j’ai mises en branle et attendre, lâcher prise et laisser faire le grand Cycle.

On ne peut aller contre, la Roue tourne, la spirale est en mouvement toujours….

des petits mots m’ont été soufflé durant cette semaine d’étude et j’ai envie de les partager ici aussi, désolé pour ceux et celles qui m’auraient déjà lu sur la toile du Wyrd raidho bois( Wote^^ si tu passes par là^^):

.pleins de messages m’ont été adressé, par le biais d’une connaissance que j’aime beaucoup et que je n’avais pas revue depuis six ans et qui m’a dis de me répéter, souvent, quand je suis dans l’attente, ou juste parce que l’on ne se le dis pas assez  » désolé, je te pardonne, je te remercie, et je t’aime » à dire à notre moi profond…

Puis une chanson de Alexis HK qui parle de retour, de souvenirs…

Puis un texte de Vian sur la Mort « je voudrais pas crever » http://www.dailymotion.com/video/xa0hil_je-voudrais-pas-crever-boris-vian_webcam#.UTJKcTcSREI

Raidho c’est pour moi la transformation, qui adviendra, comme il se doit, quoi que l’on fasse, c’est en cours, en mouvement, il n’y à plus qu’à se laisser aller, à la vivre, à l’accepter, et à l’accompagner, j’ai mis quelque chose en branle, il me reste à l’assumer et à vivre ce que je dois vivre.