.: danser mes ombres:. Transition entre la deuxième Mère originelle et la troisième

La nuit Avant la nouvelle lune, je ne trouvais pas le sommeil. Je décidais de me saisir de mon tambour afin de tenter un voyage dans le monde d’en bas afin de partir à la rencontre de mes ombres.

Tout est allé très vite. Je me suis installée sans préparation aucune que ma ferme volonté. J’ai saisi mon bodhran, ma mailloche qui est en fait le stick du bodhran avec une chaussette dessus ( c’est dans mes choses à faire du moment, une mailloche digne de ce nom). Je me suis assise au centre d’un tapis circulaire représentant le yin et le yang. J’ai commencé à frapper mon rythme et j’ai fermé les yeux.

Je rampe dans un goulot, comme celui d’un terrier de renard. J’avance péniblement. Je griffe la terre de mes ongles cassants. Je me vois devenir grise, aux yeux jaunes, Mi humaine mi-féline monstrueuse. Je fait peur à voir. Je deviens petit à petit une belle panthère noire. La terre fuit sous les pattes et le goulot finis par s’effondrer vers le bas et je tombe dans une belle clairière. Une fois au sol je n’ai pas le temps de prendre mes marques que je me transforme en phœnix blanc. Je m’envole et me brûle les ailes au soleil. Je retombe et me retrouve sous forme humaine. Nue. Mais on ne voit pas mes attributs féminins ils sont comme floutés, censurés.Je suis asexuée. devant moi apparaisse mes parents tous les deux asexués également même si je les reconnais pour ce qu’ils sont.

Je sens que je dois affirmer qui je suis devant eux: une femme! Vous me vouliez garçon, je suis fille! Et c’est comme ça. Je leur crie cela, ils ne réagissent pas.

Je souhaite mettre fin à l’expérience, je n’avais rien prévu de tout cela, je suis un peu perdue. Je danse dans la clairière pour remercier et promettre mon retour prochain.

Je remonte en panthère le long du goulot dont je trouve vite l’entrée. Je ressors et reviens à moi.

Le lendemain, je lis la carte de la panthère des Cartes Médecine de Jamie Sams et David Carson. Et je suis soufflée par la description que je lis!

Ô Jaguar de minuit, purifie moi de ton courage.

Avec ta grâce, emmène moi

Afin que je puisse connaître

La vraie valeur du vide du temps et de l’espace.

Montre moi tes enseignements,

Comment faire face aux ténèbres.

Puis, laisse moi sauter bravement

Dans l’ombre de l’inconnu, seul.

« La Médecine de la Panthère Noire permet aux êtres humains d’affronter leurs peurs et leurs comportements négatifs, explorant ces aspects ténébreux de leur êtres. »

« La Panthère Noire nous enseigne, à travers nos rêves, à fouiller à l’intérieur de notre être pour trouver les aspects ayant besoin de guérison. »

A minuit je suis remontée afin d’espérer trouver le sommeil. Brièvement il m’est venu pour un rêve qui s’est gravé en moi.

Je suis invitée à une cérémonie d’Umbanda. J’arrive et me retrouve devant deux cellule, à droite elle est vide, à gauche des danseurs d’Umbanda tous de blanc vêtu. A mes côtés le maître de cérémonie. Il m’initie à leurs pratiques mais je ne peux me laisser aller, je n’arrive pas à me joindre aux danseurs, ils sont encagés et cela me dérange. Mes efforts pour me joindre à la danse sont vain, je bouge de gauche à droite tristement. Je me dis que cela ne doit pas ressembler à cela normalement que quelque chose ne va pas.

Après je me retrouve dans une assemblée,assise aux côtés du maître de cérémonie qui m’explique le programme du lendemain et les thèmes des danses à venir ( j’ai fait un mélange dans mon rêve entre deux choses: la BIODANZA et l’Umbanda, qui sont largement évoqués dans les livres que je lis actuellement, les ouvrages de Philippe LENAIF). Un thème me saute aux yeux, il est écrit Méchante. Je pointe du doigt et je lui dis que je serais là demain pour danser ce thème car il me parle ( en disant cela je pense à ma mère, rien que l’écrire ici me fait culpabiliser, mais je lui en veut beaucoup d’avoir été méchante, et parfois j’ai peur de l’être à mon tour). Je demande ensuite si les enfants peuvent être présent à la cérémonie ( mon enfant intérieur afin de me voir danser la méchante? Exorciser la Méchante? ou mes enfants? Je ne suis pas sûre).

Je suis réveillée à ce moment là.

J’ai hâte de commencer la route avec la troisième Mère de Clan : Celle qui pèse la vérité…

Je ne serais jamais suffisamment prête.

8 réflexions au sujet de « .: danser mes ombres:. Transition entre la deuxième Mère originelle et la troisième »

      • J’ai loupé certains de tes messages, alors, je ne sais pas si tu parles des 13 mères en référence au livre de Jamie Sams ou pas.
        Si c’est le cas, j’ai juste lu le livre il y a très longtemps (à l’époque où j’avais avalé ses autres livres), avec le projet de m’en servir comme guide pour cheminer mais j’avais laissé décanter pour voir comment je me sentais par rapport à la controverse autour de l’autrice. Et puis finalement, ben je suis passée à autre chose. Le livre est au moins depuis 10 ans sur ma pile de livres relire 🙂 (je mets un smiley qui rigole parce qu’il vaut mieux rire que pleurer mais bon…) !
        Et si c’est pas des 13 mères de Jamie Sams, ben non plus 🙂

    • Je fais vite avant d’aller à mon RDV orthoptiste… y’a sa théorie sur les 13 crânes de cristal déjà et puis en très rapide et de mémoire, le fait que dans ce qu’elle présente comme un « héritage » elle ne fasse pas le distingo entre ce qui vient d’elle seule, ce qui provient des courants plus modernes néo-païens / féminin sacré et ce qui relève véritablement de la ou des « pure(s) » tradition(s) native american. Au final, en soit ça ne me poserait pas de problème ni n’invaliderait le chemin proposé, j’ai juste un peu de mal quand on manque de transparence et de clarté. Bon, c’est un résumé grossier, je reviendrais plus tard avec des liens si je les retrouve et si tu le souhaites.

      • Oui!
        Je veux bien!
        Je viens de faire une recherche et c’est ce qui en ressort.
        En effet, dans l’intro elle parle des différentes personnes de différentes cultures qui lui ont transmises leurs traditions mais elle ne dit pas qu’elle en a tiré un cheminement personnel. C’est vrai que c’est vendu comme La Voie initiatique des Femmes amérindiennes. Mais quand on connaît un peu le sujet, on sait que chaque peuple avait sa langue, sa culture, ses croyances…avec des troncs communs mais il n’y a pas un peuple amérindien…donc Une Voie unique des Femmes amérindiennes çà n’a pas de sens non plus!
        J’avoue que je l’ai pris ainsi. Sans me poser de questions…pour un travail de plusieurs années de cette personne. Mais tel qu’il est vendu en effet ça manque de clarté!

  1. Ping : Jamie Sams auteur des 13 mères originelles (2) | L'actualité de Lunesoleil

  2. Désolée, ça m’a pris un peu de temps pour retrouver les liens et les quelques que j’avais gardés de l’époque sont « morts ». Mais bon, tu as saisi l’idée en gros :).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s