212/365 : don…contre don 

L’échange se fait inévitablement…On donne…On reçoit…On prends…on nous prends en retour…je le ressens très fortement dans cette région qui ne s’offre pas si facilement ,pour moi, aux visiteurs qui foulent ses terres ancestrales et pétries de mystères…il semblerait que nous lui ayons offert suffisamment de nous-mêmes pour profiter de quelques surprises!

Publicités

211/365: le plus haut village de Bretagne 

Attirée là-haut par la promesse de marroniers entourés d’oeuvre de yarn bombing c’est un village un peu tristoune qui nous attendait. Tristoune pour celui qui n’a pas d’attaches ici,pour qui ne connaît pas l’âme du lieu. Il nous a fallut de la persévérance pour commencer à ressentir autre chose. L’échange s’est fait petit à  petit et voilà ce qui s »est offert à nous–>♡

Une fontaine sacrée,transformée en lavoir à travers les siècles,  puis de nouveau rendue à son statut premier. 

Et non loin mon regard se posa sur une pierre spiralée…voilà longtemps que la Grande Terre Mère ne m’avait fait un tel cadeau. 

210/365: entre terre et mer

Pile,en équilibre…tous les éléments réunis…mis à part le feu du grand astre solaire….et cette pluie d’etoiles filantes que les nuages ventrus et humides couvrent sans répit.

A la radio,France inter, une superbe version de summertime…Angélique « quidjo » (je ne sais pas l’ecrire) donne envie de descendre un peu plus au sud quand même….sentir sa possible morsure…sa moiteur…à ce summertime glaciale depuis trop longtemps!

209/365: observer et voir 

Partout,en tous lieux,observer et savoir distinguer les petits mystères ordinaires. A chaque instant,  regarder et voir les beautées qui nous entourent,les actes citoyens,les traces laissées par le passage du vivant. A la ville,à la campagne,en pleine nature et ailleurs,…

208/365: apprivoiser un nouveau lieu

Etrange endroit que celui qui nous accueil pour ces vacances… odeur d’humidité, toiles d’araignées, un korrigan moqueur au plafond. Première nuit d’insomnie suivie d’un profond malaise… il m’a fallut agir. Je me suis armée de volonté  car ma première réaction fut de vouloir fuir ces lieux où,  j’etouffais où tout me repoussait. 

Retroussant nos manches, un bon coup de ménage, d’aération qu’il pleuve ou vente,des huiles essentielles de ravintsara et un mélange sauge citronelle plus loin,tout cela est plus respirable….le korrigan le semble moins moqueur et la maison semble presque reconnaissante de notre présence…elle revit après un long sommeil.

Vraisemblablement elle n’avait pas été habité depuis l’année dernière…nous sommes les premiers et cela est particulier. Et je suis très sensible…la notion de foyer est essentielle pour moi…habiter…occuper…l’accueil…les propriétaires n’ont apparemment pas la même représentation de tout cela. Je sens bien que cet endroit est un gagne pain réalisé à la va vite et que l’âme des lieux s’en ressent….

Mais aujourd’hui les énergies circulent et je peux y passer quelques heures sans étouffer,y dormir tardivement mais paisiblement,ce qui est déjà un grand pas comparé au début du séjour.

Nous allons poursuivre nos efforts et faire en sorte que les énergies soient bonnes pour les prochains occupants.y faire entrer un peu de l’énergie de Tellus  Mater.

207/365: chaos granitique…

Un crâne et un pleureur, deux amoureux ne pouvant se rejoindre, des empreintes merveilleuses creusées par l’eau et le temps…chaos, grotte du diable, bien etranges dénominations pour ces endroits si pleins de vies et de mystères…

Une journée dans la forêt de huelgoat, dans le Finistère,vaut toutes les broceliandes. Un « loup » a aussi pointé son nez,mais je n’ai pu capturer son image convenablement…il faudra attendre que je puisse brancher mon appareil photo. 

Merci tellus pour cette journée dans tes entrailles et dans tes forêts, sur tes roches et dans ces tunnels de granites, entre ces pierres suspendues par le temps .

205/365: mise à l’épreuve…

Je me sens mise à l’épreuve,j’ai l’impression très claire que Tellus Mater attends quelque chose de moi…mais quoi? Ce soir je pose Sowilo et me prépare à passer une semaine sans la compagnie d’une rune.Je me dis que cela sera le moment propice à la méditation autour de cette mise à l’épreuve….je n’ai pas l’impression de pouvoir lutter. Il me semble que, devant les ennuis qui arrivent les uns à la suite des autres, touchant tous de près ou de loin le domaine materiel, et devant le fait que tout ce sur quoi je comptais me file entre les doigts…la lutte est vaine.J’ai l’impression que j’ai seulement la possibilité de laisser aller,couler,tomber pour plus tard me refaire doucement une confiance et une sérénité. En attendant j’epuise mon corps dans la pratique du sport au grand air….plaisirs de vider le trop plein et les idées et de finir la journée perclue de douleurs et légère comme une plume. 

J’admire l’insouciance de mon fils…Est ce vraiment de l’insouciance….je ne sais pas! Il s’adapte, il joue, il exige de la vie le meilleur et prend tout ce qui vient.

Tellus , guide moi, je viens à ta rencontre, ne me laisse pas errer dans la bruine sans horizon. 

204/365:et ils virent la mer

Pas d’image encore….juste aperçue depuis la route elle est là scintillante.Je me prépare à notre rencontre et me réjouie de la sentir m’engloutir et m’emporter. Enfoncer la tête sous l’eau et observer, allongée sous la surface,mon reflet dans le miroir diamanté. J’ai tellement à lui donner et elle tellement à offrir. Ces retrouvailles bien méritées me remplissent d’une excitation sans pareil

Ela dea orea 

203/365: dans la série. …

ce matin….éclairs et tonnerre ont illuminés la maison….j’ai toujours aimé l’orage et tout ce qui l’accompagne. Je suis pourtant à l’instant obligé d’écrire cet article depuis mon téléphone… la box Internet a grillé bien qu’elle ne soit pas branché.  

Bon et bien c-est ainsi…demain départ pour roscoff avec assez de materiel pour envahir la pologne : guitares,velo, bibliotheque complète,quelques films pour les longues soirées. 

Le reste se règlera…ou pas….a notre retour. Sowilo qui m’accompagne à présent me dit que tout cela va s’arranger, que rien ne dure toujours… de meilleurs moments nous attendent… et surtout ce n’est que matériel! Allez! Haut les coeurs et à nous les embruns!! 

Je vais essayer de tenir mes engagements vis à vis de dea tout au long de ce voyage. ..en espérant avoir pleins de belles images parlant d’ELle à partager…. des offrandes!des pensées… 

Illustration choisie de manière aléatoire sur mon téléphone… hasard,hasard…. je ne peux pas gérer les images….joies! Tant pis,c’est marrant de voir ce qu’il en sort.