Sans commentaire…

Extrait dernier édito de « La Chasse dans le Pas-de-Calais », signé par le vice président de la fédé de chasse: Préparons nous au combat!Devant leur idéal débile[celui des protecteurs des animaux], bien décidé de ne plus subir mais d’agir, nous allons rameuter les troupes, rameuter les consciences, tisser des alliances avec tous les acteurs ruraux pour mettre en œuvre un plan d’action. »

De son côté, le président de la fédé de chasse de la Loire, Gérard Aubret, écrit dans son bulletin: « Quelques point noir, et non des moindres, vont assombrir la saison de chasse.La prolongation de la vénerie sous terre du blaireau qui n’aura pas lieu, la disparition de la martre et du putois de la liste des nuisibles ou encore l’interdiction de l’agrainage sur le canton de Bourg-Argental… » Précisons pour mieux comprendre que la vénerie sous terre consiste à arracher de son terrier avec des pinces, un blaireau.L’an passé, la saison avait été allongée. Pas cette fois, probablement à cause de ces salauds d’écolo.
Quant à l’agrainage, il consiste à alimenter artificiellement des sangliers pour mieux les abbatre ensuite.Les sangliers sont devenus si nombreux-700 000 en France au moins- que la situation est désormais hors de contrôle.Bravo les agraineurs!

En Lozère on traque le loup au coup par coup, en France 30 millions d’animaux sauvages seront tués durant la saison de chasse, 60 % des accidents de chasse ont lieu le dimanche…autant de choses que l’ont peut lire dans l’article de Charlie Hebdo numéro 1056 de ce mercredi:  » septembre, le mois des assassins »

Publicités

Dans quel état Terre

Sous les rayons factices d’un soleil terminal
Après un vol obscur troublé de turbulences
Ta carlingue fatiguée est en approche finale
Dans une odeur de frites et de vieux sperme rance
Terre Terre Terre
Dans quel état t’erres

Tes enfants ne dansent plus maint’nant ils commémorent
A travers leurs modems et leurs écrans-goulag
Le fardeau de leur âme sur le poids de leur corps
Quand le futur bascule au bout des terrains vagues
Terre Terre Terre
Dans quel état t’erres

2000 après J.C. sur les calendriers
50 et des poussières après Adolf Hitler
2000 après J.C. dans le flot des damnés
Tu t’refais les paupières pour cacher ton cancer
Terre Terre Terre
Joyeux anniversaire

Loin des verdâtres imams de l’écolomanie
J’aim’rais encore te voir sensuelle et sulfureuse
J’aim’rais encore renaître à ton ventre meurtri
Là où ta peau devient humide et granuleuse
Terre Terre Terre
Dans quel état t’erres

Hubert Félix Thiéfaine

 

Domaines d’actions de Tellus Mater

Plus j’avance dans ma connaissance de Tellus Mater et plus je me rend compte à quel point Elle est bien plus qu’il n’y paraît d’un premier abord.

j’ai envie de faire un point sur ses différents domaines d’actions…

¤ Elle est protectrice des unions,les jeunes mariés lui faisaient des offrandes le jour de leur noce pour qu’Elle soit favorable à leur union, qu’Elle les bénisse et ne vienne pas offrir le mauvais présage d’un tremblement de terre ou d’un orage

¤ Accompagnatrice des rites de passages

¤ Déesse Terre Mère

“Linquitur ut merito maternum nomen adepta terra sit, e terra quoniam sunt cuncta creata (de Natura Rerum V, 796) – Il reste que c’est à juste titre que la terre a reçu le nom de mère, puisque tout a été / est produit par la terre. »

¤ Tellus Mater enseigne l’écoute de l’instinct

¤ Déesse des herbes magiques et médicinales, un domaine vraiment prépondérant!Ovide dit que Tellus « pourvoit les sorciers d’herbes qui ont des vertus surnaturelles ».Elle à donné le jour aux plantes magiques, à celles qui guérissent,qui  nourrissent, pour les donner à tous.

¤ Elle est liée aux cultes des ancêtres, aux ancêtres familiaux, mais surtout aux ancêtres du sol

¤Déesse de la créativité et de l’artisanat.

¤ Déesse du cycle de la vie Naissance/Mort/Renaissance.

Elle fait sortir toutes les générations de la Terre mais les rappelle également à Elle lorsque le moment est venu, pour qu’elles puissent ensuite avoir une vie nouvelle…Dispensatrice de Vie, elle est aussi un accueil dans la Mort, d’Elle tout provient et tout revient. On lui confie les morts, on lui sacrifie des truies pour le passage d’un monde à l’autre. Tellus est « l’arbitre souveraine du monde, refuge des morts et régulatrice du renouvellement des existences. »

¤ Déesse du cycle des saisons, Elle est présente dans chaque instant de la Vie, des passages.

¤ Déesse de l’agriculture, des cultures, du jardin, des récoltes…(bonne ou mauvaise.)

¤ Déesse de la Nature et de sa protection , plein de son essence, chaque coin de nature quel qu’il soit mérite d’être honoré et respecté.

¤ Déesse des métamorphoses, Elle est le grand chaudron de la Vie dans lequel tout se transforme, et se décompose.

Devenir sa prêtresse m’a profondément changé, j’ai toujours été sensible à ce qui m’entoure, mais mon empathie s’est développée d’une manière que je n’aurais pas cru possible…entendons nous bien, cela n’a rien de mystique pour moi, j’ai toujours eu la capacité à « me mettre à la place de »….au contraire de la sympathie, je vis réellement ce que l’autre ressent, mais c’est de plus en plus fort….chaque évènement naturel , humain, me touche au plus haut point, je vis, je ressens, les choses d’une manière très forte qui me submerge….j’y travaille, mais c’est un aspect auquel je ne m’attendais pas à ce point.

Cela semble pourtant normal; Tellus Mater étant la Mère de toutes choses, des hommes, des animaux, des végétaux, je ne pouvais pas consacrer mon sacerdoce uniquement au nettoyage de la nature et à la protection de la faune….l’aspect humain est de plus en plus présent.

En devenant sa prêtresse j’avais également émis le souhait de manière non « formelle » d’apprendre tout ce que je peux sur la flore et la faune, mais surtout connaitre de nouvelles herbes magiques et médicinales, et comestibles….eh bien cette année est sans conteste l’année des apprentissages de ce point de vue là!
Mon instinct m’a même permis d’en découvrir plusieurs, ce qui fut très exaltant,!j’aiguise mon œil, mon odorat, je me fais confiance, et après vérification, une plante qui m’a tout de suite attirée s’est révélée être de l’aigremoine par exemple….un moment très intense, les sens en éveil je me suis dirigée vers elle, est froissée deux feuilles entre mes doigts, et l’obligation d’en ramener à la maison pour identification a été impérieuse.Découverte également de verveine officinale, qui est en fait une plante très courante dans la région, qui pousse comme du chien dent, mais dont il faut une récolte conséquente car seules les feuilles et les sommités en fleurs s’utilisent en guérison…pour la magie je prend tout!^^

Enfin tout bouge, tout change, et moi avec, j’apprends de jour en jour…

Terrae Matri Sacrum!

je prévois enfin de proposer une étude de chaque symboles liés à Tellus, à son culte…c’est pas trop tôt!

artisanatThe Free Dictionary: Métier, activité, technique de l’artisan: Un village touristique qui développe l’artisanat d’art.

Brocéliande

j’y suis allée, j’ai vu, et j’en suis revenu…..

c’est une forêt, et, en cela, elle est sacrée pour moi.Les forêts sont des lieux que je considère comme des temples naturels, où l’énergie de Tellus Mater, de la Déesse, est palpable très aisément.La forêt et tout ce qui la peuple est un endroit qui permet de faire le lien entre le Ciel et la Terre.

Brocéliande ne fait pas exception, mais je n’y ai pas trouvé ce que j’étais venu y chercher…je le savais avant de fouler son sol, pour moi l’essence des légendes Arthuriennes est ailleurs, sur le Tor, en Cornouailles, près du mur d’Hadrien, au cœur de la lande Écossaise….mais je voulais voir, je voulais sentir….

La forêt a brûlé à maintes reprises au cours des siècles précédents, le Val sans Retour a été ici, et puis là, oh et puis finalement …ça sera là….déjà ça, ça me refroidit….Un ancien châtaignier à été peints de jolie tons dorés, une attraction pour touriste qui marche du tonnerre! »ouuuuuuuuaaaaah un arbre d’or!pourquoi il y à des rochers pointus au pied?Ben pour par qu’on vole l’or pardi! » ahem bon!

Par contre cette eau rouge, ferrugineuse et magnifique sur le vert de la mousse et des feuillage, c’est superbe! et cela ne peut que me rappeler cette eau gorgée de fer que j’ai bu à la source de Chalice Well au pied du Tor.

il y à quand même de beaux sentiers, une belle balade à faire, mais je pense qu’il faut venir hors saison, en automne par exemple, ou même en hiver, car il y à beaucoup de touristes, enfin surtout au départ, après cela se clairsème un peu….et on peu apercevoir quelques animaux, entendre vivre un peu plus la forêt.Mais surtout , il ne faut pas en attendre trop, c’est une forêt….Chrétien de Troyes n’a jamais situé son histoire précisément ici, Brocéliande a migré suivant les époques…désormais elle se situe en forêt de Paimpont, bon, si ils le veulent….Voyez cet endroit comme une belle forêt, qui mérite amour et respect comme toutes les autres

et surtout, sortez des sentiers battus! certains sentiers abruptes se prêtent bien à une exploration plus aventureuses…