Herbicide, pesticide, biocide….

J’habite en pleine campagne depuis presque toujours. Les trous paumés ça me connaît. Ici on est presque tous des purs et durs ruraux. Ce qui ne veut rien dire. Cependant je suis sidérée devant l’utilisation quasi systématique d’herbicide ( notamment) de certains de mes voisins.

Et aussi de leur méconnaissance de ce qu’ils détruisent par-là même. Sans parler de l’empoisonnement des sols et nappes phréatiques ils se privent de tout un tas d’herbes délicieuses, utiles, médicinales.

Un voisin paysan, que je connais depuis l’enfance (il a repris la ferme familiale) , me voyant mâcher du plantain avec ma fille m’a surprise en m’avouant ne pas connaître cette plante que je dégustais( on peut le dire tout net, il me croit folle! ) sans parler des fraises blanches que j’ai dénichées et que j’ai réussie a lui faire goûter malgré tout en insistant un peu : je te dis qu’elles sont mûres!!!

Je trouve ça dingue, affolant, de si peu connaître son environnement.

Voilà un an que je suis revenue vivre ici ( avant un autre trou paumé abritait mes pénates mais n’était pas assez calme, il n’avait de champêtre que la localisation et abritait une scierie, une entreprise obscure sous traitant des cuves en Chine et bientôt un forgeron! une zone artisanale a 30km de toute ville) et je connais mieux ce qui m’entoure que ceux qui ne sont jamais parti …et comble, vivent de la Terre….!

Je comprends pas, je comprendrai jamais….vivre ici et être tellement hors sol!

Heureusement, quelques uns sont plus ouverts sur le monde et plus respectueux… ça se voit à leur jardin foisonnant, en parallèle aux autres aux abords jaunis ( si propre, si mort)

J’apprends à mes enfants à repérer ces lieux pollués car je leur transmet le plaisir de croquer les herbes , de se soigner avec la nature…s’agirait pas qu’ils bouffent du round up à pleines brassées.

Si vous aimez pas les herbes folles, allez vivre en ville! Ils sont bien en ce moment avec des 40 degrés…minimum!

On parle de réparer les villes en y remettant de la nature…et à côté de moi on goudronne une cour de ferme. Au secours.

Pour lutter contre, j’invite chez moi toutes les mal aimées , les méconnues, les envahissantes un peu, et je laisse se développer un jardin fou. plus il y a de plantes, de diversité, plus c’est vivant . Plus c’est solide.

C’est comme tout.


Écouter la Terre au carré sur France Inter

J’attends l’heure de récupérer ma petiote à la crèche, le beurre fond tranquillement dans le coffre. Ça parle du rapport pour le climat…ça me fout toujours les tripes à l’envers. Mais j’aime quand ça termine en disant que rien n’est irrémédiable! On peut encore faire , tout changer,…mais devant chez moi chaque jour, les poubelles degueulent, et je vois bien que les gens y zont pas encore pigés après 20 ans…que le polystyrène ça va pas là. Que l’aquarium fouttu avec encore un poisson mort dedans ça va à la déchèterie….et que rouler à 150 c’est mal…

Ça tient de la foi par moment….la mienne est là, vacillante, fluctuante.

J’ai envie d’y croire….pourtant!

J’étais bien hier…à cueillir de la bruyère.

.: chocs des cultures :.

Me voilà au travail à nouveau depuis un mois. Et c’est le choc des cultures.

Alors que le Canada a atteint des records de chaleur avec 50 degré, une collègue toute fière me montre ses nouvelles fringues toutes neuves achetées sur un site qui « exauce les vœux » et répond au besoin de surconsommer pas cher…. ça me fout les boules. Et devant mon manque d’enthousiasme, elle m’explique que je ne vais pas changer le monde ni faire stopper le commerce international et le trafic de conteneurs….oui certes!

Je n’ai pas de supers pouvoirs, à moi seule je vais pas changer le monde…mais je fais ma part!

Merde!

Et là, ma collègue de me regarder de la tête au pieds pour détailler mes fringues d’occasion dont je me contrefous du moment que ça m’habille, que ça me sert pas trop, que je peux crapahuter dedans.

Ça me déprime….. ce matin sur France Inter un invité a dit que la chose sur laquelle il avait changé d’avis était la suivante : les gens sont vraiment trop cons, ont arrivera pas à inverser la vapeur pour le climat…. merci! M’a gâché ma journée, et je crois…qu’il a raison!

Mais je ferai ma part, plus que ma part!

Zéro déchet, remise en question de mon mode de vie, réduction du superflu. Je vais pas lâcher!

Mon épitaphe sera : elle aura rien lâcher !

Merde!

Se faire vacciner ?

Je suis littéralement sidérée par ce qui se passe actuellement autour des vaccins. Mais je me rends surtout compte du gouffre profond qui me sépare …

Se faire vacciner ?

J’ai été ravie de pouvoir lire et échanger autour de ce sujet.

J’ai depuis un moment l’impression de ne pouvoir m’exprimer librement sur le sujet.

Il semble tabou.

J’ai peur de la privation de libertés qui se développe doucement et insidieusement dans notre société, et de l’hygiénisme qui gagne doucement notre quotidien!

Des gens qui portent leur masque au volant, des gens qui en agressent d’autres parce qu’ils ne le portent pas en extérieur avec personne autour, des gens en forêt, masqués… au bord de la mer….ça me fait peur cette attitude, cette habitude qui semble bien ancrée. J’en peux plus des pubs à la radio sur la mamie Gisèle qui peut enfin embrasser ses enfants…oui mais non ! Pas encore! Même vaccinée !

Certaines personnes semblent prendre chaque CONSEIL du gouvernement , de l’ARS comme des lois ou des ordres. Le pas plus de 6 à table fait que je n’ai pas vu certains membres de ma famille depuis septembre dernier( parce que ça en arrange certains aussi! ) et que mes grands parents m’ont accueillis sur le trottoir pendant des mois! Parce qu’ils avaient entendus que les enfants très étaient des vecteurs du virus au début de l’épidémie!

Moi je suis jeune ok, mais je voudrai pas vieillir sans contact humain! Et tous ces gens qui sont morts seuls ….ça me rend malade. Ceux qu’on empêche de sortir de leur ehpad ou de voir leur famille!!! Ne sont ils pas des citoyens comme tout le monde???

Il y a une tonne d’abus de pouvoir déjà en temps normal ! Mais là….des lieux de vie sont devenus des prisons.

Bref!

En ce qui concerne les vaccins, je suis tout à fait d’accord avec Atmaprana.

J’ai 35 ans , je pète la forme, touchons du bois, je travaille mon immunité….

Moi aussi j’ai envie d’aller à des concerts, mais assis et masqués…euh non! Comment on fera pour les pogos? ^^

Donc même ça ne me convaincra pas. J’espère qu’on ne m’obligera pas au bout d’un moment….travaillant dans le social…

Bon, un article qui fait pas avancer le schmilbick! Mais qui traduit mon ressenti un peu brouillon sur ce qu’on vit et le fait que seul le discours officiel a droit de citer, semble t’il!

Les 13 mères originelles :.: la Gardienne de la Sagesse

La rencontre avec la deuxième Mère m’est moins évidente.

Je crois que la seule Mère avec qui je me sentirai en accord ces jours serait une Mère Sombre, Dévorante, une guerrière de la colère?

C’est dur de l’accepter , de le dire.

J’ai besoin d’évasion, d’un temps avec moi même , seule,… c’est peut être ça mon message…avoir la sagesse de m’octroyer ça? Et pas seulement pendant les siestes occasionnelles de ma petite?

Ce matin il y avait une émission sur le burn out parental sur France Inter…alors que ce mot commençait à germer doucement en moi depuis notre retour de vacances…je commençais à me demander si je n’en étais pas arriver là… synchronicité de l’existence qui vient confirmer mes pensées?

Je n’ai pas pu écouter cette émission ce matin…je vais essayer de l’écouter dans la journée.

En vrai , j’en peux plus!

Ma spiritualité me porte , elle a fait son retour dans ma vie au moment où j’en avais le plus besoin. Je rêve de me retirer dans un lieu de méditation et de tout lâcher pendant des semaines, des mois? Faire le vide, me centrer, cheminer dans mes profondeurs, m’immerger la tête sous l’eau et écouter les bruits étouffés du monde et de mon être.

Ressentis:.

Je suis soulagée que la période Noël soit derrière nous. Étant dans une démarche zéro déchet c’est très difficile de voir la consommation effrénée tout autour. Et je dois dire que certaines branches familiales prennent un malin plaisir à mettre sous le sapin tout ce qu’on déteste… cela a l’air bien jouissif pour eux. Et il faut croire qu’ils ont de l’argent à balancer? Il semble aussi que les confinements à répétition ont frustré les personnes qui ont l’habitude de consommer à tout va et que là ils se sont rattrapés!

Du coup cette année , pas de sentimentalisme mal placé, de respect pesant…je mets tout dans un sac et je donne à emmaus. Ça fera des heureux! Moi rien que de passer à côté d’un certain bébé déguisé en lapin rose à piles avec son cœur qui clignote ça me donne des cauchemars…

Franchement, il y a en plus par dessus tout cela un sexisme caractérisé qui va pas tarder a me faire exploser!

Enfin bref, je suis en mode mère fouettarde mais c’est le DERNIER noel que je subis comme ça! Ma fille est encore petite, autant assurer la décroissance MAINTENANT !heureusement nous avons réussi à convertir certains membres de la famille qui respectent notre mode de vie et souhaitent diminuer aussi leur impact! On est loin des Noël d’il y a quelques années!

Concrètement ici, que du jouet d’occasion, personne n’est privé. Pour que le père Noël glisse ses cadeaux on a même cousu une hotte pour éviter le papier cadeau. Pour l’an prochain il en faudra d’autres…

Enfin… l’esprit de YULE nous convient mieux ici!

Ciel trompeur

Je suis curieuse. Est ce qu’ailleurs les ciels sont aussi trompeurs? C’est la première année que je remarque ce phénomène qui s’est bien installé.

Le ciel se plombe, se charge, se fait menaçant, mais pleins de promesses de fraîcheur et de douceur pour la terre assoiffée. Et ….rien…ça passe….

Le mois de juillet , chaque soir mes yeux ne quittaient pas le ciel, j’étais en attente devant de tels ciels, en vain. J’ai réfléchi, « avant » , de tels ciels aussi lourds finissaient toujours pas décharger sur nous des pluies torrentielles! Au moins une ondée! Que c’est frustrant… j’ai 34 ans et j’ai déjà le souvenir d’un autre temps….

un grand flou

 

Je suis dans un grand flou!

Un flou tantôt rageur: que faire, qu’est ce que je peux faire de plus? Quelles cartes ai je en main? Quel dés ne sont pas pipés d’avance?

Un flou parfois désespéré: mais qu’est ce que je fout là? Est ce que ce que je fais à un sens? Vais je trouver ma place?

Un flou artistique: de quoi sera fait demain? On verra bien?

BREF!

Je prends ce qui vient quand ça vient, j’ai l’impression de brasser beaucoup de vent autour de moi.

J’ai souvent la rage… Surtout quand je vois l’état de la nature qui m’entoure se dégrader de jour en jour, que je vais de découvertes en découvertes et que j’ai l’impression d’être la seule à en avoir quelque chose à foutre.

J’écris aux mairies, aux journaux…je vais finir par me poster dans les bois avec un appareil photo pour prendre en direct live des images des porcs qui déversent tout et n’importe quoi au sein de la forêt..je vois d’ici un super compte instagram « garbage inc »  » « porcons »( j’en ai encore jamais fait mais ça devrait être la partie la plus simple de l’affaire…)

Oui carrément, je suis à deux doigts de passer du côté obscure de la force! Délation, piège, m’enchainer à un chêne, gueuler des insanités dans un mégaphone, j’en sais rien, mais j’ai la rage…

Je signe pétitions après pétitions, je fais ma part de colibri, mais ça ne sera jamais assez à ce rythme là!j’ai l’impression d’étouffer, de me noyer sous les ordures.

Je diminue de plus en plus le superflu, je tente une décroissance à la manière de Sia => https://poisonlune.wordpress.com/  

Encore tellement de chemin à parcourir quand d’autres en sont à des milliers de km d’une quelconque prise de conscience.

Je lis « Le dernier homme » de Margaret Atwood….et ce roman d’anticipation me semble vraiment déjà trop proche de ce que nous sommes en train de devenir.

Heureusement que certains jours je lève un peu les yeux de tout ça!

et qu’il reste la musique…Celle d’Ibeyi notamment, voilà quelque chose qui me sort aussi de tout ce marasme inextricable.