146/365: quand rien ne se passe comme prévu…

ben on s’adapte, on avise, on improvise…

J’écoute ces magnifiques chants enregistrés par les frères Lomax. Chants d’esclaves, de prisonniers, de labeur, rythmer la douleur, unir ses forces, crier sa révolte et sa souffrance…

j’avais prévu tout autre chose, mais rien ne se passe comme prévu, les choses s’effacent, l’esprit se lasse. Trop bataillé aujourd’hui, pour rien, pour trois fois rien…mais j’ai tout donné à ne pas me laisser submerger et à prendre les choses avec humour et philosophie.

Alors là, je lâche prise, j’accepte, je rends les armes et me vide l’esprit avec ces magnifiques chants d’hommes d’un autre temps, si proches grâce à leurs voix captées magistralement.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s