.: Plante maîtresse:.

Ortie sera probablement ma plante maîtresse pour cette année. Elle va m’accompagner en tant que facilitatrice du Changement et en tant que plante nourricière afin de surmonter les coups durs et les moments de fatigue. J’expérimente plusieurs recettes et j’allie l’ortie aux autres plantes que j’étudie et que j’apprivoise.

Ortie et pissenlit + berce :

Le pissenlit vient purifier, drainer, laisser partir ce qui doit partir, décristalliser le corps l’esprit, une situation…et Ortie vient ensuite pour nourrir et permettre un nouveau départ. Cette alliance peut se faire en mangeant les deux plantes alternativement ou ensemble, cuites ou crues ou en alternant une cure de l’une et l’autre en tisane. La berce vient parfaire dans l’assiette les vertus de ses deux plantes car elle possède des caractéristiques proche de chacune. C’est le trio parfait pour cette période entre deux saisons , au sortir de l’hiver…

Ortie et Cynorhodon:

Ortie pour accompagner le changement et donner les forces, cynorhodon pour la vitalité et l’immunité. Ces deux plantes étant très nourrissantes, je les prépare en tisane en versant de l’eau bouillante directement dans la tasse sur les « gratte cul » et les feuilles d’orties séchées. Ensuite je laisse tremper, je bois et je mange le tout.C’est du deux en un!

Ortie et ail des ours

En accompagnement dans les plats pour y mettre un peu de magie et de vie.

Avec la bénédiction de Brighid et Tellus Mater.

Je pense réaliser une association de plante en l’honneur de Brighid. Pour le moment je pense y mettre Berce, ortie, pissenlit, ail des ours, … faire sécher le tout, préparer tout au long de mon second degré pour une consécration au prochain imbolc. Je pense y associer eau et argile verte, et cristal de roche…

4 réflexions au sujet de « .: Plante maîtresse:. »

  1. L’ortie à un goût prononcé , surtout cuit, ne pas en mettre trop. En soupe , j’associe avec un oignon, carotte , pommes de terre et clou de girofle et après cuisson en cocotte minute 15 minutes, je mixe.
    J’en ai fait plusieurs fois l’hiver.
    Cynorhodons, j’ai fait de l’infusion tout l’hiver …

    • Pour ma part j’en mange sans rien! Mélangées avec berce et pissenlits cuits!
      Mais c’est vrai que ce n’est pas du goût de tout le monde!
      La soupe d’ortie c’est délicieux!!!
      Merci pour la recette! De mon côté je ne mettais que pomme de terre oignon et ortie. J’ai fait un vinaigre de cynorhodon aussi, délicieux!
      Et en infusion c’est génial. Saviez vous que manger le fruit en entier aidait à traiter les vers? Mes enfants adorent.

  2. Que de belles recettes… notées en attente de validation de mes papilles ! (Je ne connais absolument pas l’ortie « culinairement » parlant. Merci !

    • C’est booooon !!! Mais bon je suis pas une référence, tant que je le ramasse dehors et que c’est mangeable, je suis si heureuse que je peux à peu près tout avaler! Et si en plus ça a des vertus , je suis une Warrior des papilles! Lol! Tu me diras. En ce moment tu cueilles les têtes toutes fraîches et tu les fais revenir à la poêle, vite fait bien fait😉pour une première approche!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s