.: pervenches :.

Hier, pour s’aérer l’esprit (et pas que après deux jour à laver des couches à la main) on est parti ma petite et moi sur les routes de campagne.

Au loin dans un près , un renard courait de sa démarche ondulante. Je l’apostrophe et il me regarde. Il reprend ensuite sa route en se demandant sûrement ce que je lui voulais…qu’il était beau! Je me gare un peu plus loin en espérant le voir de plus près .

Nous ne l’avons pas revu dans les bois qui jouxtaient le champ, mais j’ai trouvé de belles pervenches.

J’ai lu à leur sujet et j’ai bien hâte d’expérimenter avec elles. Ont les appelles aussi « violette de sorciers, violette des serpents, violette des morts »

Elles sont des aident précieuses pour la mémoire, l’anémie, les affections pulmonaires , en compresses sur les plaies qui cicatrisent mal ( tiens tiens…), en gargarismes et bain de bouches contre les inflammations et ulcérations buccales…une bien belle plante… ( sources : jean palaiseul)

Je devrais retourner en chercher dans les jours qui viennent.

Je pense également leur offrir une place dans le culte des ancêtres.

Merci Renard de nous avoir guidé jusqu’à elles!

.:Élixir:.

De l’eau, un beau quartz rose, une pointe de quartz ( fantôme)

Un peu de soleil matinal, un peu de soleil couchant, un peu de garde sous l’œil attentif de Brighid.

Le cristal de roche pour faire remonter ce qui est enfoui trop profondément, pour stimuler le développement qui correspond à l’être intérieur, revivifier les facultés qu’on croyait perdues, connaissance de soi et dépassement des prétendues limites spirituelles, harmonisation des deux hémisphères.

Le quartz rose pour la douceur et la détermination, apporter douceur et tendresse, ouverture aux autres et désir d’un environnement bienfaisant. Pour accroître l’amour de soi, l’empathie, la capacité d’aimer. Libérer des soucis, et être plus attentive aux besoins élémentaires. L’ici et le maintenant.

C’est Evor qui a rappelé à moi cette pratique. J’ai réalisé un spray à la calcite pour les problèmes de peau de ma toute petite. Et s’en suit quelques expérimentations personnelles pour apaiser mon feu dévorant. Revenir à plus de douceur.

Pleine lune ce week-end …petit élixir en profitera…

Sources: Michael Gienger « Manuel de lithotherapie »

.:Plantes du moments:.

Ce matin , temps radieux… nous sommes partis avec mes deux enfants à la cueillette de tout ce qui pousse d’intéressant en ce moment… on est revenus avec une magnifique salade pissenlit/mâche, pour revivifier nos corps et nos vies par de la belle verdure printanière. Nous avons aussi cueilli de la berce, dont les jeunes pousses aussi appelées « pattes d’ours » me font de plus en plus penser à Brighid pour son lien avec ce bel animal. Il n’y avait pas assez de berce pour un plat unique, dommage car je rêvais déjà d’un repas issu uniquement de la Terre, mais nous avons pu agrémenter notre poêlée de légumes. Avec Un peu de ciboulette sauvage aussi!

Pour finir , un joli petit panier de pâquerettes, pour créer une huile de l’Amante. L’huile de pâquerettes est super aussi sur l’eczéma,les petits soucis des peaux qui ont besoin d’être raffermies. Et aussi pour les petits coups et bleus du quotidien !

.:Rituel de connexion à l’élément Terre:.

J’écris cet article pieds nus, assise sur une petite plaque d’ardoise sur le sol de mon jardin. Il est bientôt 15h. Ma petite dort dans son lit dont elle vient de gribouiller les draps en rose et vert…( je n’avais pas eu le cœur de lui reprendre les stylos feutre des mains après la tétée….)

Le feu brûle encore dans le brasero.

La pierre trouée du Loch Ness est retournée sur son muret.

Je frisonne un peu…

Le moment n’était pas le meilleur. Mais j’ai décidé de faire les choses quand et comment elle se présentaient. Remettre à plus tard , on ne sait jamais quand ça sera…

L’odeur de la Terre est bonne après la neige qui est tombée samedi en grande quantité ( depuis bien longtemps on n’en avait eu autant! 10 ans?)

Je partage ici ces instants suspendus…il y a quand même le bruit de la route, celui de la scierie non loin! Rien n’est idyllique… mais la magie est partout!

Les 13 Mères Originelles

Étude qui commence depuis hier grâce à l’impulsion de Sia.

J’ai vécu une première journée avec celle qui parle à ses proches…

J’ai croisé plusieurs frères faucons, de magnifiques chênes, une sœur musaraigne morte dans un champ, une plantation de trembles , des églantines que j’ai pu recueillir, une sœur buse…

C’était aussi le jour du soin de ma fille chez un magnétiseur génial, qui ne s’est pas présenté sur mon chemin par hasard….

Donc une journée magique, sacrée, avec les yeux et les sens tous ouverts…

Merci

.:Premières récoltes 2021 et préparation du second degré:.

2021 commence fort…pleines d’envies et d’inspirations.

Mon second degré à l’Ordre de Dea tournera autour de l’exploration chamanique de 13 plantes. Une plante par archétype. Aller à la rencontre de chacune d’elle et essayer d’en intégrer une partie de sa médecine. S’inspirer de cette exploration pour réfléchir aux rites de passages dans ma pratique. Tout cela sous le patronnage de Brighid.

Première tambouille de l’année, séchage de cynorhodons pour les intégrer à mes tisanes lors du travail avec cette plante. Et un vinaigre de cynorhodon pour la Guerisseuse. Utilisé lors de refroidissement ou comme tonique en l’ajoutant à l’alimentation ou en mettant une cuillère dans un peu d’eau chaude.

Pour mon second degré je vais travailler avec des plantes locales, comestibles, médicinales. Je souhaite pouvoir les ingérer au maximum, jeûner avec elle, dormir avec, méditer, les porter et les étudier

A suivre….

.:Énergies…:.

J’ai écris en commentaire chez lanuit à propos du travail des énergies et j’avais besoin de venir en parler ici. Ce soir c’est une petite victoire. Je commence à retrouver des sensations et je suis pleine de gratitude. J’ai décidé de me reconnecter avec l’esprit de mon enfant intérieur, celui pour qui rien n’était impossible, celui qui faisait pousser des ailes de fées dans un coffre magique ( photo a venir^^) , celui qui s’est vu voler au dessus de sa maison une nuit de sa septième année, qui jouait à la télépathie dans la cour de récrée… c’est mon enfant intérieur que je convoque pour lâcher prise et être en confiance avec la magie de la vie…la voir à nouveau dans tout ce qui m’entoure. Et ensuite…de la pratique!

Ma pratique actuelle est très régulière.

Déjà une amie m’a demandé un soin reiki , et comme je n’en pratiquais plus depuis longtemps à part pour mes enfants j’ai décidé de temporiser et de passer par une phase d’auto soin pendant un mois. Le confinement ne m’a pas permis de voir cette personne mais depuis je me suis remise à pratiquer pour moi grâce à elle! Elle a été mon élément déclencheur! Merci à elle.

Ensuite, ma fille a développé une belle saleté , une maladie de peau. J’ai été voir médecin et Homeopathe, mais cela perdure. Avec une amie magnétiseuse nous nous sommes mises de concert sur ce projet coriace et nous travaillons côte à côte. Elle m’aide à trouver de nouvelles idées et à prendre confiance.

Je pratique des soins à à fille le soir au moment du coucher, et avant de dormir je lui refais un soin à distance. Au départ elle disait Non! Ce que j’ai toujours respecté. Maintenant elle en redemande et elle magnétise nos chats! ( elle a 18mois ^^)

Après mon soin à distance, pour lequel j’utilise une poupée de guérison créée à cet effet, je prend un moment pour sentir l’énergie et la manipuler. Ce soir donc , ma petite victoire, les sensations reviennent. Trois mois de pratique auront été nécessaires.

.:une reconnexion :.

Depuis quelques mois, c’est là. Bien présent. Je tente une reconnexion. Cela me semble long et il est dur pour moi de m’apercevoir à quel point je me suis coupée, isolée retranchée…

Aujourd’hui, il ne suffit pas d’un claquement de doigts pour que cela reparte. Pour que les mains sentent, que les yeux fermés je vois, que les frissons se manifestent..

Mais je reprends du début…Avec un nouveau cheminement que j’ai bien du mal à suivre car je me sens seule devant les pages, au cœur du cercle.

Je lis et j’envie le chemin d’autres qui est jalonné de rencontres et d’opportunités, d’expériences hors normes. J’ai besoin de plus…de partage, de mains a serrer, d’énergie à effleurer, de temps pour méditer…j’aspire à tellement…

Je reprends du début, et mes premiers amours, les plantes et les pierres….je porte mon collier de prêtresse fait avec amour, des perles de noisetier et ma pierre totem : l’agathe mousse. Je dors avec une améthyste, je retrouve la citrine de ma grand-mère et elle me porte. Je fabrique des smudges de sauge, de romarin…j’ai envie d’essayer des mélanges, un smudges d’ortie pourquoi pas?

Mais vraiment, le premier acte que j’ai posé c’est de purifier mon foyer…cela à été le premier acte magique de reconnexion. C’était pour Samhain. Et j’ai envie de recommencer.

Je salue la lune et le soleil,je transmets à mes enfants.

Des actes posés au quotidien… J’aimerai croiser quelqu’un cependant, au détour du chemin, quelqu’un pour explorer, pour donner et recevoir, pour être guidée.

.: faire sécher des orties:.

À tous moments, toute l’année, on trouve cette plante que j’adore.

Elle sèche très vite, mais peut aussi être utilisée fraîche en tisane, en soupe comme beaucoup le savent…

Séchée elle assaisonne tous les plats de sa saveur subtile. Je la mets dans des bocaux en verre pour en avoir sous la main quand je cuisine.

Plante de force, de protection, je lui réserve des petits coins dans mon jardin pour qu’elle m’offre ces jeunes pousses le plus souvent possible.

Je pense l’associer à mon sel de purification et protection que je mets dans des petites tasses aux quatre coins de la maison.

Un des premiers actes que j’ai posé concrètement depuis ma « reconnexion » et qui a fait un bien fou à l’atmosphère de notre foyer! Ça et un bon vieux smudge de sauge.

L’ortie est définitivement ma plante alliée du moment!