189/365:Merci

Ce soir, envie de dire merci…

Merci à cette belle éclaircie, merci à cette amie qui m’ a comblé et qui, sans que l’on se soit jamais rencontré en chair et en os, à su me cerner et me connaitre si pleinement. Merci à elle pour sa confiance, pour sa présence… et pour ses attentions qui me touchent plus qu’elle ne peut le croire.

Cette surprise qu’elle m’a faites aujourd’hui me fait penser à mon sentiment de solitude parfois ( souvent)… J’aimerai tellement être ailleurs , comme si la vie pouvait y être plus remplie, les personnes plus proches, les choses plus simples.

J’attends énormément des gens, j’ai besoin de relations vraies et fortes, je suis souvent déçue de la superficialité des choses. J’ai envie de pouvoir faire des déclarations d’amour/amitié, sans que la froideur nous éloigne sans arrêt, nous garde à distance de toutes émotions qui pourraient nous chambouler ou nous engager un peu trop.

J’ai envie de pouvoir prendre soin des personnes qui me sont chères, de pouvoir donner et recevoir. Mais cela semble si compliqué.

Qu’une personne que j’admire et apprécie comme celle ci me fasse don de son amitié et de présents qui me ressemblent tant, alors qu’on ne s’est jamais vu…je trouve ça magique…magique et frustrant à la fois…. quand les gens que j’ai à porté de main me semblent si loin, alors qu’elle qui est loin me semble aujourd’hui si proche…la magie du net….les relations tissées ici ne me semblent pas moins fortes, au contraire…c’est étrange…

Sous nos doigts, les mots naissent et nous rapprochent, nous prenons le temps de nous lire, de nous dire, des choses qu’à voix haute nous ne prenons parfois pas le temps d’énoncer.

Alors ce soir, merci! à toi Iria!

mERCI aussi à tous les autres et toutes les autres avec qui je fais un bout de chemin, plus ou moins long, mais important à mes yeux…à vous que je ne verrais peut être jamais, êtres réels et un brin fantasmés, à vous qui vous livrez plus ou moins pleinement, parfois mystérieusement…merci !

Et merci à ceux que je rencontre, de manière épisodique mais intense, et que j’aurai plaisir à revoir, ici ou ailleurs!

 

171/365:à suivre…..

image

Par zugh

Certains me connaissent vraiment bien…je redescend doucement sur terre après ces journées de labeur et de festoyade. Ça y est le bad de la trentaine me prends. J’ai beaucoup appris en ces quelques jours. Peut etre est il nécessaire à présent de digérer tout cela pour l’assimiler. Je garde un goût doux amer dans la bouche de ce que j’en retiens pour l’instant.
A suivre………..

103/365: puissant

Début de semaine avec Thurisaz…nuits agités, angoisse, mouvements violents, fébrilité, colère couvée…ne plus savoir où donner de la tête…après Uruz qui enseigne que tous les chemins sont possibles, je me retrouve devant la multitudes sans plus savoir où m’orienter…

Alors j’écoute Grand Blanc, son envie de printemps, de mouvement, la puissance des voix et des arrangements, les images….

il sera temps de décider, plus tard!Accepter l’impasse et mettre mon énergie ailleurs…se laisser aller…dans les vagues de Grand Blanc, et le vent…

95/365 : un petit tirage

En ligne….carte du tarot de l’Enfant Intérieur..ça faisait longtemps…

Premier jour avec Uruz, palpitant, productif, rien ne m’aurait arrêté…Et cette carte qui me parle rien que de part son nom….beaucoup de choses à faire encore, alors qu’il est déjà 21h30 et que j’ai envie de rendre les armes.

Tellus donne moi la force d’aller au bout, et de tout clore pour pouvoir me nicher tout en haut, dans mon alcôve, ma chambre rouge, avec le grand trou dans le toit qui me permet de voir les étoiles, la lune, les arbres, le ciel, d’entendre la pluie qui tapote…hâte de grimper l’échelle de meunier quatre à quatre et de reposer ma tête sur mon coussin de lavande,  ma rune posée sur la peau, un bouquin entre les mains, et un œil sur mon autel en contrebas. Le meilleur endroit au monde.

86/365 : heureux qui comme Ulysse

Petit bout d’enfance.

Une chanson qui sent la liberté et le grand air, le chemin qui crisse sous les pieds, le foin qu’on entasse, le feu qui crépite… des ronds de fumées , l’horizon, un chien qui aboie au loin. Un lac, le ciel entre chien et loup se reflète dedans et petit à petit, tout se confond, on ne sait plus où est le haut et le bas, la Terre et le Ciel…Des pieds nus sur le sol d’une forêt…Des soupirs de bonheurs, la peau qui picote sous les rayons du soleil…tout ça.

J’ai tout un stock de souvenirs musicaux important, chaque période de ma vie est dotée d’une bande son qui lui est propre, et j’aime à transmettre à mon tour ces chansons à mon fils en rêvant à ce qu’elle pourrait représenter pour lui plus tard.

Une grande partie de ces chansons me viennent de mes parents, de mes proches, mais aussi de Mlle Kopek qui a été mon instit en CE2. Une petite brunette pétillante qu’on adorait TOUS.Je la soupçonne grandement de nous avoir insufflé une envie de liberté et de révolte…en tout cas elle m’a beaucoup marqué et chacune des mélodies qu’elle nous a transmise est resté ancrée dans ma chair…et en y réfléchissant dernièrement, en rechantant certaines d’entre elles pour mon fiston, j’ai vu une très belle cohérence qui nous disait, à nous enfants de huit ans : révoltez vous, soyez libres, pensez par vous même, soyez simples, aimez votre terre….enfin pleins de choses qui ont fait également celle que je suis aujourd’hui, de plus en plus j’en suis persuadée…..et j’adore transmettre tout ça à mon tour!ayant moi aussi ma petite idée derrière la tête ^^

les hirondelles…

lui -« t’as entendu les hirondelles? » me dit ce vieux jardinier venant prendre son canon de rouge dans le bar du village…

moi-« OUI c’est génial »

lui- » y’a pas de génie là dedans, ça fait 2000 ans que c’est comme ça, y’a rien de miraculeux, c’est comme ça… »

moi- » moi je trouve ça fabuleux, et magique… »

lui-« … » un geste dédaigneux de la main, « t’y connais rien gamine. »

Fuck ♥

¤¤¤ Voyage ¤¤¤

une vidéo qui m’a interpellé…

Flippante et inspirante, qui me laisse un sentiment ambivalent mais que je ne peux m’arrêter d’écouter…

Méditation, inspiration et lâcher prise…..les maîtres mots de cette soirée de fin février…le passage vers mars se fait à travers un tunnel de son et d’images…je pars.

58/365 :

 

ça sent le renouveau, ça sent le printemps…La roue tourne, pas toujours comme on l’attends, mais elle tourne encore!

L’odeur de l’air est différente, le vent charrie de belles promesses…

L’envie de gratter la terre revient, et l’envie des cueillettes et récoltes avec.

La lumière aussi change, et le chant des oiseaux est de plus en plus présent.

La tambouille de sorcière va reprendre.

52/365:encore une pleine lune

qui s’en vient!!

j’y suis de plus en plus sensible…l’année dernière je célébrais chacune d’elle avec une amie chère…une sorcière des campagnes.Nous nous rejoignions, nous chantions, nous méditions, faisions offrandes et libations, discutions….c’était vraiment des moments uniques, rien qu’à nous.

Malheureusement une personne s’est jointe à nous….et petit à petit elle a pris toute la place…on a pas vu venir la chose…B. avait de gros souci, vivait dans une vieille maison qu’elle disait hantée…elle se disait possédée. la tuile quoi.On est devenue ses ressources personnelles d’énergie en libre accès….tout tournait autour d’elle et de ses soucis….on ne célébraient plus le cycle, la Déesse, la nature et l’univers, on soignait B., on la magnétisait, on la purifiait….la barbe…on en a eu marre et on a tout arrêter…on s’est retrouvées complètement vidée, comme des cruches!Et depuis on ne s’est plus retrouvée…cet été j’espère pouvoir relancer ces rencontres…Maintenant je ne sais pas si depuis je suis devenue plus réceptive à l’influence de la lune, ou si les pleines lunes roxent vraiment du pâté depuis quelques temps…en tout cas, chamboulements et insomnies garanties sur plusieurs jours lorsque une pleine lune est à venir…. Je vous parle pas d’avoir mes lunes rouge en lune noire….là vaut mieux se planquer…^^’IMG_6394[1]

je vais vivre celle là en Haute Savoie…chouette! ce soir je laisse le rideau de VELUX ouvert, nuit étoilée magnifique…mieux que tout autre spectacle!