Lune Noire/ Nouvelle Lune

J’ai mis du temps à trouver les mots.

J’ai eu besoin d’aller chercher quelques confirmations autour de moi, et de collecter des avis et expériences.

C’est l’écriture de certaines affirmations ailleurs qui m’ont interloquées qui ont fait que j’ai eu envie d’écrire un article sur ce sujet.

Les affirmations étaient les suivantes: « L’astrologie est en train de « filer un mauvais coton », jusqu’à ritualiser en Nouvelle Lune », « La nouvelle lune est je le rappelle un moment sans lune et qui n’est pas propice à la magie blanche, bien au contraire »,  » ce qui n’empêche pas d’être vigilant sur son état d’être émotionnel à ce moment là, mais jusqu’à invoquer une Lune invisible dans le ciel, euh! »,  » Pour vous dire que les rituels de la « Nouvelle Lune » font parties des créations d’une pensée éphémère, comme un rêve qui au réveil s’est dissipé, il ne reste que l’ombre fugace d’une intention. » mais quand même à la fin, ouf!  » Il ne suffit pas de prendre l’information pour acquis, cela demande de le vivre en conscience à chaque étape du cycle lunaire. » là j’avoue ça fait du bien de lire ce final.

Tout d’abord, la lune est cachée, mais n’a pas disparu pour autant. Son influence reste vivace, et ce moment est tout à fait propice à toutes les magies, car la magie est ce qu’on en fait! et ne dépend aucunement des phases lunaires. Sa couleur ne varie pas parce la lune est dites noire. Cela serait peut être vrai dans un monde en noir et blanc, manichéen par excellence. Cela est, à mon sens, une superstition véhiculée par des personnes ne pratiquant pas, peu ou mal. ( voir loi du triple retour pour ceux que ça intéresse, le principe de base qui fait qu’on fait attention quand on manipule des énergies, qu’on réalise un travail magique…en connaissance de cause!). Comme le dit si bien une de mes consœur Deaniste au passage :  » À l’époque de Gardner et compagnies, ils se foutaient bien de savoir si ils faisaient de la magie noire selon la lune. » ( Solveig Thémys)

De plus, les pratiques autour de la lune noire sont ancestrales, comme on peut le voir en étudiant les bâtons de lune des femmes qui ont très vite compris que les cycles de la lune et les leurs étaient intimement liés. ( voir la Femme Tambour de Layne Redmond quand elle parle des pratiques liées à ce cycle lunaire, page 123 de l’édition française de 2019, première édition en 1997, et s’appuyant sur des références bibliographiques et historiques sérieuses) Il apparaît que la nouvelle lune était bien souvent le moment où les femmes saignaient ensemble. Dans de nombreuses cultures il semblerait que les femmes se retiraient pour vivre ce moment ensemble, saigner sur la Terre, se purifier, célébrer entre femmes ce moment dans un endroit caché, méditer, battre le tambour, rentrer en soi.( voir aussi Jamie Sams au sujet des pratiques lors de ce moment dans l’introduction à son ouvrage « les 13 Mères Originelles »).

Longtemps j’ai moi même saigné en lune Noire et c’était donc un moment de nettoyage en profondeur. Désormais je suis calée sur la pleine Lune et je ne vis plus ce moment de la même manière.
c’est » la diabolisation » de ce moment, cette association avec la magie noire qui me semble bien plus récente. Chaque cycle lunaire était révéré pour ce qu’il était et l’est encore par celles et ceux qui honore la Déesse et la Vie dans ce qu’elle à de plus magique et sacrée!

Nous pouvons en trouver des exemples à la lecture de Vivienne O’Regan, dans le Pilier d’Isis, car aucun cycle lunaire n’est mis au dessus des autres. Certaines Déesses sont directement associées à la Lune Noire, telle que Inanna ( Bulug, merci) et Hékate, qui est la Déesse de la Lune Noire et du premier croissant. Hécate est très intéressante à ce sujet. Elle est « la sage, l’aînée, celle qui conduit et qui enseigne, celle qui dispense son expérience.[…] Protectrice des lieux sauvages et lointains, Hécate est aussi la gardienne des carrefours. »

Ce dernier point à été relevé plusieurs fois lors des retours qu’ont pu me faire les Deanistes à qui j’ai posé la question. La lune Noire est pour beaucoup d’entre nous un temps liminal, un seuil entre 2 cycles. ( Sia ^^) Un moment lié aux mystères de la Déesse,

En échangeant avec d’autres personnes pour qui ce moment est un moment sacré/ magique/ puissant au même titre que toutes les autres phases de la lune, de la vie… il apparaît que nous sommes bien nombreux et nombreuses à pratiquer depuis bien plus de 10 ans, comme le laissait entendre la personne ayant écrit le billet qui m’a dérangé. Selon une prêtresse de L’ordre, et j’ai bien aimé cette remarque, « Mais c’est effectivement une tradition récente (année 1990) avec l’arrivée du New Age qui voue un culte au côté lumineux en éclipsant le côté sombre de la vie que nous allons voir une émergence de deux camps sur le mythe de la lune noire = magie noire ou le contraire. » Il semble que ça soit plutôt l’association Lune Noire = magie Noire qui soit récente et soit arrivé avec le New Age!

Comme dit Solveig Thémys, nous sommes d’accord que nous ne sommes pas d’accord…oui au final, quel besoin de lire dans un livre, de trouver des preuves ( oui je l’ai fait j’avoue! j’ai mon Miranda Gray grand ouvert, j’ai feuilleté mon Scott Cuningham,oui bon!)

Nous pouvons très bien avoir des pratiques qui ne semblent pas valides à d’autres, elles résonnent pour nous, c’est ce qui compte!

En fait, ce que je déteste je crois, c’est les affirmations sans fondement, les « connaissances » ( croyances?) qui écrasent et enferment.

Cette année la Nouvelle Lune est pour moi le moment où je passe d’une Mère de Clan à une autre, ( Merci à Sia pour cette belle opportunité d’explorer ensemble ce chemin) et quelle belle manière découvrir une nouvelle histoire initiatique de Jamie Sams.

merci à Evor, Sarah Lazarey, Solveig Thémys, Makalysia, Bulug Nammu, Rowan, ( Rhi j’ai hâte de te lire à ce sujet! bon si tu as le temps!^^)

.: la Femme qui voit loin , Mère de clan de la quatrième lune :.

A chaque pleine lune, je tire une carte de l’Oracle de Jamie Sams et David Carson.

Tirage 1ère et 2ème Mères de Clan

La carte de la troisième Mère de Clan était celle du tatou. Et je viens de tirer la carte de Celle qui voit loin…. encore le tatou!

Une seule et même carte pour la troisième et la quatrième Mère de Clan.

Le tatou parle des limites à faire respecter, de ce qu’on accepte au cœur de notre Cercle sacré, de bouclier impénétrable.

Cet oracle touche juste à chaque fois, le fait de tirer le tatou à nouveau ne m’étonne pas tellement car je sens bien que le travail commencé au cycle précédent est toujours en cours. Je dois aussi apprendre à composer avec les limites des autres…

Je m’apprête à réaliser le rituel du bol de médecine pour la première fois grâce à l’impulsion de Sia. j’ai l’impression de savoir ce que je vais y trouver… j’ai compris ce que signifiais le changement de regard , sans besoin de rituel ou d’outil. Le bol médecine est en nous. Mais j’ai quand même nettoyé mon chaudron!

Hey!

.:Offrandes à Brighid:.

Il y a peu d’écrits sur Brighid et je les parcours avec parcimonie. Je me rend compte qu’Elle me guide discrètement dans mes choix, dans mes actes. Elle m’a inspirée dans le travail de l’eau, Elle me pousse à explorer certaines plantes et leurs médecines. Et quand je suis mon inspiration je me rend compte après coup de sa patte bien présente!

J’écris quelques textes pour une prochaine Sadhana et je me rend compte qu’un Nom que j’ai choisi pour sa signification est en fait un autre nom de Brighid! je rêve de pissenlits, je suis obnubilée par cette plante ( et d’autres) et j’apprends que c’est son emblème. Je « décide » d’expérimenter avec la pervenche pour la mémoire et le culte des ancêtres et je découvre le lien entre Brighid et la mort…. je fais des allers retours incessants entre l’instinct et l’inspiration et les synchronicités. J’aime apprendre ainsi.

Je continue mes offrandes quand je ressens le besoin, quand je croise une fleur et que ça fait tilt! Quand le moment s’y prête. Aube et crépuscule. Apparition et disparition de la lumière. Lunaison… je me laisse guider avec joie et humilité.

Aujourd’hui aux côtés de Brighid, un élixir de pierres pour un travail sur mes blessures anciennes et mes ombres actuelles. J’ai retiré les tulipes qui étaient fanées.

Les croix de Brighid au couchant… moment que je chéris particulièrement mais que je vois peu, étant dans une cuvette. À cette période de l’année on en profite. Dans la prochaine maison j’aurai le spectacle de tous les soleils couchants sur les collines.

Ce soir , mon autel

Comme je le disais à Aegiale et ici et là, je ne bouge pas les éléments de mon autel très souvent.

J’en ajoute plus qu’autre chose. Dernièrement c’est la poupée de Brighid, les chevaux blanc, le travail avec l’eau qui sont venus s’ajouter au reste.

On y voit les statuettes de Tellus Mater que j’ai réalisé il y a une décennie, et celle que j’avais trouvé sur un stand de reconstitutions anciennes. Le chaudron, le bol tibétain, Tara, Kali et Aditi dans le coin réservé aux divinités plus orientales.

L’étoile a 8 branche qui bientôt recueillera des rêves je l’espère.

J’ai un autre autel sur lequel je dépose des intentions particulières.

Ceux qui me connaissent et on déjà vu les autels doivent voir que les choses sont assez constantes tout de même. Nouveauté quand même, la nappe d’autel est lumineuse ou sombre suivant la partie de l’année. Et se change en voile quand elle ne sert plus pour l’autel durant l’autre partie de l’année. J’ai donc un voile sombre pour la partie lumineuse et un voile lumineux pour la partie sombre….je viens de m’en rendre compte.

A creuser…. ça doit avoir un sens caché cette histoire….

.: Dans la grotte :.

Le chemin de la grotte

Depuis mon dernier passage des personnes sont venus peindre dans la grotte…des mains à la manière de nos ancêtres, des choses plus modernes. J’ai trouvé ça un peu dommage …mais j’ai essayé de ne pas être trop dans le jugement.

Rapidement j’ai fait abstraction et me suis laissée bercée par Elle. J’ai eu envie de chanter et de l’entendre me répondre.

Je me suis assise face à une autre formation rocheuse , le dos lové dans une cavité et j’ai eu l’impression d’avoir en face une tête de cobra. ou un clitoris. ou les deux.

Le cobra clitoris

Mon fils m’accompagnait et partager ce moment était apaisant. Vous avons bu de l’eau de la roche dans nos tisanes verveine orties. Puis nous en avons mis sur nos visage. Cette eau de sagesse coule en nous. Puisse t’elle nous guider pour l’amener dans nos vies bien mouvementées.

L’eau de sagesse

.:le plus bel Imbolc:.

Brighid a frappé à ma porte, il y a 9 ans de cela. Je n’ai pas bien entendu….

Voilà qu’elle se manifeste à nouveau et je ne peux plus ne pas la voir!

Grâce aux propositions d’une de ses Filles, je suis Gardienne de sa Flamme pour un temps. Et c’est le plus bel Imbolc qui m’est donné de vivre!!!!

Je suis pleine de gratitude pour ça! Même si le quotidien est hardos en ce moment… sa lumière vient bercer mes nuits et guider mes journées.

Lampe à huile de Brighid
Pour le jour
Pour la nuit

Sa flamme me suit, je la veille, la surveille , la médite, l’ancre en moi quand je pars, je la nourrie, je la garde, je lui parle, je m’évade, je la partage, ….

Pierre de yoni

Un autre pas vers la reconnexion…l’acquisition d’une pierre de yoni.

J’ai choisi le quartz rose, même si j’avais tout de suite envie de me lancer avec l’obsidienne, ayant toujours eu une relation très forte avec elle. J’ai préféré être raisonnable… et en regardant un peu ce que le quartz rose pourrait m’apporter, finalement commencer par elle va de soi. « Guérir les blessures que le cœur a accumulé », douceur, espoir…amour de soi.

Aussitôt reçu aussitôt essayé. Ma pierre est non percée et cela ne m’a posé aucun problème de la mettre et de la retirer.

Je travaille surtout avec cet œuf pour faire travailler mon périnée après mon dernier accouchement. Mais le faire avec cet objet sacré en forme d’œuf qui plus est me parle vraiment!

Ayant également peu de temps pour moi, me recentrer, me connecter à mon féminin sacré, cette outil est vraiment fabuleux. Après une semaine d’utilisation il m’est venue à l’esprit que j’étais vraiment très chanceuse d’être une femme. Ce qui n’est pas du tout quelque chose d’évident pour moi. Cela m’aide à ressentir la magie qui sommeille en moi, et à l’honorer.

Les autres caractéristiques de ma pierre: c’est un grand modèle, ayant eu un enfant par voie basse…je me suis fiée aux recommandations une fois de plus…( qu’est ce qui m’arrive Oo?)

Elle est arrivée avec un petit accroc, une petite aspérité, toute petite…elle a dû prendre un petit coup avant l’emballage.Au début, quelle déception! Et puis, peu importe, je l’accepte telle qu’elle est…j’y vois un petit message personnel.Suis-je parfaite moi même? Oh que non! Mais trop perfectionniste parfois, ça oui!Alors, aller!

Heureusement que je n’ai pas débuté en mode warrior comme je le pensais tout d’abord, car la pratique de l’œuf apporte beaucoup d’énergie, et ma colère en est parfois que plus forte! avec une obsidienne, j’imagine même pas les dégâts…. il est déconseillé pour la même raison de la porter en fin de journée, en soirée…. ( sauf si on ne veut pas dormir!^^) Eh bien, j’avais oublié, ….j’ai pas dormi! huhu…

Je la porte chaque jour, si possible! Sinon, pas grave, j’essaie de ne rien m’imposer, il y a assez d’injonctions, d’obligations, dans ce monde de « tirelipimponS » ;-p

.: faire sécher des orties:.

À tous moments, toute l’année, on trouve cette plante que j’adore.

Elle sèche très vite, mais peut aussi être utilisée fraîche en tisane, en soupe comme beaucoup le savent…

Séchée elle assaisonne tous les plats de sa saveur subtile. Je la mets dans des bocaux en verre pour en avoir sous la main quand je cuisine.

Plante de force, de protection, je lui réserve des petits coins dans mon jardin pour qu’elle m’offre ces jeunes pousses le plus souvent possible.

Je pense l’associer à mon sel de purification et protection que je mets dans des petites tasses aux quatre coins de la maison.

Un des premiers actes que j’ai posé concrètement depuis ma « reconnexion » et qui a fait un bien fou à l’atmosphère de notre foyer! Ça et un bon vieux smudge de sauge.

L’ortie est définitivement ma plante alliée du moment!