pleins de choses à dire…et si peu en même temps

Le temps file!

il se passe pleins de choses en ce moment dans ma petite vie païenne et profane, qui ne font plus qu’une depuis longtemps.

Je me suis aperçue que cela allait faire un an que j’écrivais quotidiennement dans mon Bullet Journal sans que j’ai pris le temps d’en faire la présentation ici….en même quoi dire de plus que ce que les autres n’auront pas fait?

Mon écriture dans ce journal est très instinctive et regarder et voir ce que je prends la peine d’y noter me parle de moi, de mes rêves, de ma pratqiue aussi!

Alors qu’au départ je faisais apparaître plusieurs onglets ( méditation, yoga, sport, musique, méditation…) je me rends compte que le plus souvent tout est lié ici aussi…

Pour méditer point besoin de m’asseoir au calme…je peux saisir ma guitare et m’y adonner pour la journée et pour moi c’est du pareil au même….l’esprit se relâche, puis se fixe, et tout le reste disparaît…Je connais quelques moments de grâce fugace qui fuient dès que je commence à analyser ce que je vit. C’est impressionnant…tu touches du doigt ce que tu recherches, et quand tu te dis « ça y est j’y suis », déjà c’est finis….

Enfin, tout ça pour dire qu’il reste pour moi très difficile de m’en tenir à des catégories!ça ne marche pas comme cela pour moi.

aviary-image-1504182461003

Collecte de déchets, lors d’une baignade…une fois par semaine n’est pas suffisant pour garder les lieux propres!!!!!

Ma vie actuellement est faites de prises d’engagements envers moi même et d’ancrage constant de pratiques plus anciennes… J’essaie de me concocter au maximum un quotidien en accord avec mes valeurs.

aviary-image-1504182414503

Je passe mon temps aussi à récolter, champignons, fruits….mais je n’ai pas encore réussi à faire des réserves pour l’hiver…aussitôt cueillie aussitôt manger pour le moment!J’aimerai apprendre ( et avoir l’espace et le temps nécessaire) à stocker, faire sécher, conserver, pour savourer l’hiver des bouts de printemps et d’été… faire un peu plus la fourmi que la cigale. Mais je n’en suis pas encore là! A part pour les confitures et quelques herbes magiques….

Une étape à franchir prochainement!

Bon je file!

=> je me suis promis à moi même de m’inscrire à un cours de yoga à côté de chez moi! J’arrête de me trouver des excuses pour repousser ce moment ( prix, pas si cher, emploi du temps pas encore calé, mais avec pleins de possibilités…) et je me lance!!!

Belle journée à tous et toutes…ici les feuilles jaunissent, il fait plus frais, la maison est en courant d’air, ça sent bon le dehors dans le dedans….j’♥

Publicités

Grottes de blanot

Mercredi, comme prévu, exploration de grottes. Malheureusement les grottes d’Azé étaient affiché « complètes » (lol) jusqu’au soir.Qu’à cela ne tienne, direction Blanot et ses grottes.C’est celles de la Claverredière qui se visitent. Elles sont gérées par la commune de Blanot et le guide est un bénévole passionné et extrêmement sensible aux questions de la faune et de la flore…pleins d’informations passionnantes.Pour aménager la grotte et découvrir les salles il leur a fallut évacuer l’argile qui s’y était accumulé depuis des siècles.Le guide nous a offert une boule d’argile, quel cadeau il me faisait là. 



Avec cette petite boule d’argile j’ai eu envie de créer quelque chose en souvenir de cette journée….

Une petite Mut allongée….l’argile est granuleux, rugueux, j’aime son imperfection.Reste à réaliser quelques finitions. 

second degré

Après 5 ans de stand by, l’envie de reprendre l’étude et de refouler les sentiers de ma vie spirituelle plus avant se fait sentir.

Je lis à défaut d’expérimenter de suite….Je viens de terminer le témoignage de Corine Sombrun concernant son expérience d’initiation chamanique en Amazonie. J’ai adoré cet écrit. Celui d’une femme qui a su suivre les petits signes que la vie semait devant elle. Cette femme qui est allée au bout de son expérience malgré sa peur. Elle livre cela avec une telle simplicité, tout en transportant le lecteur, allant jusqu’à lui faire sentir le goût de l’Ayahuasca.

Enfin, c’est sans prétention aucune que je m’engage à nouveau sur cette route jalonnée de doutes, de soif d’apprendre…

Mon but est de me reconnecter avec tout ce qui m’entoure, et de traduire comment je vis au quotidien cette spiritualité qui me porte depuis toujours, celle du Féminin sacré, mais surtout le culte de la Terre Mère sous toutes ses formes.

Pour ma part, j’ai choisi plusieurs axes sur lesquels me concentrer plus particulièrement.Les augures, le chamanisme, la guérison sous toutes ses formes, la créativité…

Et bien sûr, je les ai choisi de manière individuelle….mais TOUT est lié pour moi…

Je ne dissocie aucune de ces voies des autres. Et je n’exclue pas quelques surprises!!

Ce matin, tirage de cartes…j’ai sorti tous mes oracles, du tarot Zen au Tarot de Marseille Jodo/Camoin, de l’oracle des druides à celui de la Magie de la Terre…et tous concordent et me delivrent le même message…

« Sois qui tu es, regarde tout ce qui t’entoure comme si tu le voyais pour la première fois, émerveille toi de l’instant présent, vois comme il est précieux.

Ne cherche pas la richesse matérielle à tout prix.

Profites de ce nouveau départ pour laisser s’exprimer ta créativité et voir comme tout est lié et relié…Entre ciel et Terre. »

Depuis que je me suis réinvesti dans ce cheminement, les choses ont commencé instantanément à bouger…mon dos douloureux commence à se détendre, j’ai connu de fabuleux échanges et ont m’a transmis des trésors de connaissances!

J’espère pouvoir garder cet élan intact, et surtout la force de m’astreindre à une certaine rigueur dans la pratique et l’étude et dans la transcription de mes expériences.

Partager ici est déjà une manière de poursuivre cet engagement et de le faire exister autrement.

Demain, je vais m’enfoncer dans la Terre, visiter des grottes, afin d’être au plus proche de Ses entrailles…..

Berkana

IMG_1899.jpg_effectedCe fut le moment, le moment de réitérer certaines promesses, d’en faire de nouvelles, car cette rune m’évoque tout particulièrement ma Déesse patronne, la Grande Terre Mère.

Je me suis promis, et je lui ai promis, notamment de ne plus discuter, ni tergiverser et d’accepter ce qu’elle mettra sur ma route!

Je m’abandonne à toi, Grande Terre Mère, en ce jour et à tous les autres moments de mon existence, en pleine conscience.

Le graines que je planterais, je les observerais germer et croître sans impatience et en acceptant l’absence de certitude quand à la moisson.

Je te remercie pour tous tes bienfaits et pour tous les fruits de la Terre que tu nous offre.Merci pour chaque leçon, pour chaque moment, pour l’apprentissage du lâcher prise et de la pleine conscience.

Berkana ce fut tout ça pour moi, et plus encore.

.:Tiwaz

Tiwaz pierreUne belle claque…..un rappel à l’ordre, à l’instar de Brume…

j’ai un peu enjolivé certaines choses, pas pour nuire à quiconque, mais pour obtenir quelque chose que je sais pouvoir assumer…pas la peine que je développe le pourquoi du comment  car c’est ce que m’as appris Tiwaz!Peu importe les raisons….il ne faut pas mentir!Papa, maman!enfin votre fille à compris!à 27 ans j’ai assimilé une de vos précieuses leçons de vie!lol….soyez fières!je comprend vite, mais il faut m’expliquer longtemps;

Maintenant, il ne me reste plus qu’à assumer et à prier pour que ça passe.

et sinon, j’ai eu du mal à trouver l’équilibre durant cette semaine d’étude, j’oscillais, droite, gauche, bien,mal, heureuse, triste, motivée, découragée, envieuse, satisfaite, sûre de moi, dépitée, le cul entre deux chaises….

pas très agréable comme position mais qui me pousse à me dire, que mon équilibre est encore précaire et qu’il me reste du travail!alors….au boulot?

.:sOWILO

rotation_de_uchon_et_parapente_066la guérison…ne plus avoir le choix et devoir la chercher…d’une manière ou d’une autre.

laisser toute envie de fatalisme, et penser que le pouvoir de changer les choses est entre ses mains…que toutes les prédictions du monde n’y changeront rien, que ça vaut toujours la peine d’essayer, et que tout est possible,et repose entre nos mains.

Oser demander l’éclaircie et l’obtenir.

.:Algiz

IMG_3230Algiz, cachée au creux d’un galet, découvert juste avant d’entamer le travail avec cette rune….ce n’est pas la première fois que celle ci se présente ainsi à moi!

Algiz, ou quand les doutes vous assaillent, et vous assailliront encore, ou quand les peurs compriment votre ventre……vous devez apprendre à ne pas ployer.Poursuivre le chemin entamé, poursuivre malgré tout cela.

Algiz, la force d’être qui l’on est, avec nos envies, nos excentricités, nos délires, sans se soucier du regard d’autrui, oser exprimer notre nature profonde….sans regret.

Algiz, y aller, continuer, tenir, oser.

 

 

Hagalaz, Naudhiz, Isa,Jera,Eihwaz et Perthro ………

Tout ce temps et toutes ces runes déjà?

je n’en reviens pas!Plus j’avance avec cet atelier et plus ma technique devient primitive…enfin, je suis en pleine confiance et j’accepte ce qui doit venir…je m’abandonne au pouvoir des runes tout simplement…

Je ne lis pas sur la rune avant, je la prend avec moi, et elle ne me quitte plus vraiment pendant la semaine.Je vis et je reste attentive à tout ce qui m’entoure, les signes, mes envies, et je laisse venir ce qui doit.

Vraiment les runes me conviennent comme jamais rien ne m’a convenu avant!Je ne sais pas si c’est la manière de procéder ou les runes elles mêmes qui induisent cela.

Une fois la semaine passé, avec son lot de routine, de surprises, de questionnements, de réflexions, je fais le point, et tout devient limpide sur l’influence de la rune et le message à recevoir.Parfois dès que je me saisis de la rune c’est flagrant, d’autre fois c’est plus subtile….

En tout cas voilà six semaines que je n’ai pas consignés mes avancés,Alors allons y!

Hagalaz:.

Avec Hagalaz les surprises furent de tailles!elle a mis ma capacité d’adaptation à l’épreuve!!J’ai cru quelques jours qu’il ne se passait rien…quand….boum!elle vous tombe dessus, et il n’y a plus qu’à s’adapter!Je me suis retrouvée à cheminer aux côtés des premiers hommes,  à imaginer leurs vies, autant que faire se peut et me suis rendue compte de ma vulnérabilité….Rien ne se prévoit, on a beau faire des plans, vouloir que tout soit carré, au final, on fait avec ce qu’on a, et on doit continuer à avancer malgré tout!même si c’est moins évident en ces temps de conforts relatifs, il fut une époque ou tout cela était question de survie…..

Naudhiz:.

Naudhiz, ce fut le moment de me rendre compte de ce qui est superflus, et de poursuivre la réflexion entamée…de quoi ai je besoin, ai je besoin de plus?à quoi cela sers?J’ai été mise à l’épreuve, j’ai vu jusqu’où j’étais prête à aller…je me suis trompée, mais je l’accepte, car c’était la leçon que je devais recevoir!c’est ce qui est flagrant avec les runes!mon chemin est ponctué de synchronicité plus surprenantes les unes que les autres, et je m’y jette à corps perdus, je suis confiante, et même mes erreurs sont à prendre pour ce qu’elles sont!!!

Isa:.

Voilà ce que j’ai écris sur Isa sur « la Toile du Wyrd »:la glace en attente des premiers rayons de soleils, d’amour du soleil, avant de fondre et de libérer son pouvoir nourricier sur la terre…
Dans cette glace des trésors sont enfouis, graines, projets, secrets, …..ils attendent le bon moment pour exposer leurs couleurs et leurs potentiels .
en attendant Isa est un miroir, un moment figé, ou tout se suspend, avant de dévaler les collines pour se répandre sur le monde.
Isa m’a donné la force de tenir, même si je me trompe, même si je prend parfois un chemin tortueux, je tiens, en attendant de rebondir?

Isa peut trancher dans le vif aussi, les idées reçues, les mauvais choix, c’est pour moi un moment ou je peux trancher les liens, les peurs du passé, pour envisager un autre chemin.

Isa, la glace figée, qui attend la fonte, le miroir pour se voir tel que l’on est, le couperet qui tranche les liens de l’ignorance(//bouddhisme)

Jera:.

je voyais une pierre qui roulait….pierre qui roule n’amasse pas mousse?Je ne savais pas vraiment ou cela me mènerait, mais je me suis un peu fracassée en contre bas….tout est mort à ce moment là, je me suis vidée de tout ce que je croyais être vrai, être concret, être mon avenir…pour tout devoir reconsidérer…un nouveau cycle est en gestation.Cela m’a permis de ne pas avoir de regret…je devais vivre tout ce que j’ai vécu, pour en arriver là et pouvoir connaître un nouveau départ?!

Eihwaz:.

Se sentir neuve et allez enfin vers ce qui est ma vraie nature!Mourir pour mieux renaître…mais apprendre à temporiser.

Perthro:.

Une semaine passée sous le signe de l’inspiration, du lâcher prise et de la voix…..placer sa voix, se faire entendre, laisser sa voix s’exprimer, et trouver sa voie…..un moment de pur bonheur, d’improvisation, ou le sang s’exprime à travers le chant…et où mon fils m’écoute, l’oreille sur mon torse, essayent de reproduire mes « mots » mes sons, joignant sa voix à ma mélopée.

Et me voilà en plein travail avec Algiz……..Elle que je croise si souvent!dans les galets, sur  les feuilles….elle qui a tant à me dire….mais que je n’entends pas encore distinctement.

 

.:Wunjo

J’enchaine, j’ai pris du retard pour venir retranscrire ici mes expèriences…et nous sommes déjà en pleine semaine de repos dans notre atelier, avant de passer au prochain aett.

Wunjo accompagnée de la montée de sève printanière, ce fut un cocktail agréable et frais, mais plus que cela, pour moi en tout cas, Wunjo est l’instant présent…profiter des minutes des secondes,…pas pour en faire le plus possible, mais simplement être là, présent…

Et être vraiment présente dans mes échanges avec autrui…je suis Cerf, et comme tout bon Cerf, retenir mon attention ce n’est pas toujours évident…avec Wunjo, j’étais là, pas en train de rêver ou de me disperser, mais vraiment à ce que je faisais, et bien là ou j’étais, où que ce sois.

Je n’ai jamais aimé cette attitude qui dis que vivre l’instant présent ça serait tout cramer, picoler, faire n’importe quoi, sous prétexte qu’on a qu’une vie et qu’il faut vivre chaque instant à cent à l’heure…toujours cette société du faire qui nous empoisonne même dans le plaisir.(cette nouvelle vague de YOLO par exemple, ou  tous ces gens qui se font tatouer Carpe Diem, et s’en mettent pleins les naseaux…..)

Wunjo c’est pour moi, une chaise longue, la sieste, un bon livre,  des instants simple, se contenter de ce qu’on a sous la main, en jouir tout bonnement, et aimer ça, sans étalage, juste en le vivant.

et je me suis tourné vers les gens et j’ai souris…sans me fermer, sans juger…j’étais là telle que je suis vraiment, et j’essayais de les voir tels qu’ils étaient, là…sans m’imaginer les connaître, ou les comprendre par ce qu’ils montrent ou disent.Et ça fait du bien.wunjo bois

 

 

 

 

http://leafyisle.wordpress.com/2013/03/18/wunjo-la-joie/’>Wunjo je suis assez en accord avec ce qu’a partagé Wote sur son espace:et l’illustration!♥

 

.:Gebo

Le don…..oui, j’y fut très sensible!transmettre, offrir, tendre la main, avoir des attentions pour mes proches….soin reiki, écoute, envie d’aller vers l’autre et d’aider.

Comme avec Thurisaz ce fut instantané….j’ai très vite sentie son influence et réagit en conséquence.

J’ai vu aussi une croisée des chemins, un point ou tout se rejoins, et ou il est temps de s’offrir, de se laisser aller, bras et jambes écarter, se laisser tomber en arrière, se donner….se fondre…se confondre.

Gebo bois