361/365: histoires de cycles

CYCLE: Période dont le terme correspond au retour de certains phénomènes astronomiques et, p. ext., intervalle de temps calculé sur la base de phénomènes astronomiques et dont le terme marque le retour d’étapes semblables sur le plan du calendrier :

1. … savez-vous combien ont régné de temps les dix rois antédiluviens de Bérose? Ils ont régné 120 sares, ou 120 fois un cycle de 3 600 ans, c’est-à-dire 432 000 ans. P. Leroux, De l’Humanité,t. 2, 1840, p. 615.
Cycle lunaire. Cycle institué de manière à établir une correspondance entre les lunaisons et le calendrier. En partic. Cycle de Méton. Période comprenant 19 années juliennes et 235 lunaisons au bout desquelles les phases de la lune se reproduisent aux mêmes dates dans le calendrier julien (cf. Guyot 1953).
Cycle pascal (ou victorien). Période de 532 ans établie en multipliant le cycle lunaire par le cycle solaire (cf. infra) et au terme de laquelle la fête de Pâques revient à la même date dans le calendrier julien.
Cycle solaire. Période de 28 années juliennes au terme de laquelle les jours de la semaine se retrouvent aux mêmes dates et, p. méton., rang de chaque année à l’intérieur de cette période (cf. Guyot 1953; Chauve-Bertrand, Question calendrier, 1920, p. 84).

II.− P. anal. Succession de phénomènes présentant un caractère de périodicité dans le temps ou, plus rarement, dans l’espace, et constituant les étapes d’une évolution de l’état initial à l’état final.

A.− [Le mouvement est continu; l’état initial et l’état final sont identiques]

1. [La périodicité se situe dans le temps] Toute sa vie, par cycles, il passa de la violence à la dépression (Maurois, Édouard VII,1933, p. 178).Dans les formes primitives, le cycle vital − de germe à germe − était relativement court (J. Rostand, Vie et ses probl.,1939, p. 166):

2. La période d’activité génitale de la femme est caractérisée par la succession régulière de cycles menstruels qui apparaissent à la puberté, cessent à la ménopause et peuvent être interrompus par la grossesse ou la lactation. Quillet Méd.1965, p. 482.
SYNT. a) Cycle de la nature, des fêtes religieuses, des saisons; cycle de reproduction, de transformation; cycle de l’azote, du carbone; cycle d’érosion. b) Cycle annuel, évolutif, végétatif; cycle alimentaire, biologique, géochimique, géologique; cycle liturgique; cycle infernal. c) Durée, phase d’un cycle. d) Accomplir, parcourir un cycle.
Rare. Révolution d’un astre. La terre tournait, ignorant dans son cycle éperdu ce qui se passe d’un pôle à l’autre (Roy, Bonheur occas.,1945, p. 205).

Spécialement

a) ÉCON. Ensemble constitué par l’alternance d’une période de prospérité (ou de croissance) avec une période de crise (ou de récession) et destiné à se répéter dans le temps. Cycle court, cycle long :

3. Dans la mesure où le cycle n’est plus considéré comme un mouvement inévitable et incontrôlable, mais bien comme un mouvement soumis à l’action des stabilisateurs automatiques et des politiques anticycliques, une révision du rôle des taux des profits et du taux du profit global, dans l’expansion et dans la contraction, s’impose; … Perroux, L’Écon. du XXes.,1964, p. 637. => source : http://www.cnrtl.fr/definition/cycle
Je ne suis pas une puriste et je pars toujours de l’idée que ce que je ressens moi peut être différent de ce que ressens une autre personne. J’ai relativement de mal avec les calendriers, mais parfois le ressentis colle avec celui-ci. et lorsque l’on parle de cycle, de quel cycle parle t’on? Il en existe tellement…d’une date à une autre, d’une lunaison à une autre, d’une saison à une autre, du lever du jour au coucher du jour…
Je n’apprécie pas qu’on me dise ce que je dois penser, faire, ou dire, sans savoir de quoi je peux viens vouloir parler…d’ailleurs le sais je vraiment moi même? Parfois non, les mots coulent et s’installent comme investis d’une vie propre, et est ce que cela vaut moins qu’une autre perception?
Je me fie à mon instinct, à ce que j’observe, à ce que je ressens.
Il ne me viendrait jamais à l’idée de dire à quelqu’un: TU TE TROMPES. Là est la vérité! « quoi? toi tu sens que c’est le début de quelque chose? Mais quelle idiote tu fais voyons! le cycle c’était il y a dix jours! quelle quiche! »
Je m’en tape le front tellement je suis con!
Bonne journée à tous!
Aucune envie de retourner dans le monde, d’enfiler mon masque social! mais je suis obligée…je crois?

2 réflexions au sujet de « 361/365: histoires de cycles »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s