351/365: Don? Poison? Noël?

Je n’ai jamais trouvé d’homme si généreux

et si large à nourrir ses hôtes
que « recevoir ne fût pas reçu »,
ni d’homme si… (l’adjectif manque)
de son bien
que recevoir en retour lui fût désagréable.

Avec des armes et des vêtements
les amis doivent se faire plaisir ;
chacun le sait de par lui-même
Ceux qui se rendent mutuellement les cadeaux
sont le plus longtemps amis,
si les choses réussissent à prendre bonne tournure.

On doit être un ami
pour son ami
et rendre cadeau pour cadeau ;
on doit avoir
rire pour rire
et dol pour mensonge.

Tu le sais, si tu as un ami
en qui tu as confiance
et si tu veux obtenir un bon résultat
il faut mêler ton âme à la sienne
et échanger les cadeaux
et lui rendre souvent visite.

Mais si tu en a s un autre
de qui tu te défies
et si tu veux arriver à un bon résultat,
il faut lui dire de belles paroles
mais avoir des pensées fausses
et rendre dol pour mensonge.

Il en est ainsi de celui
en qui tu n’as pas confiance
et dont tu suspectes les sentiments,
il faut lui sourire
mais parler contre cœur ;
les cadeaux rendus doivent être semblables aux cadeaux reçus.

Les hommes généreux et valeureux
ont la meilleure vie ;
ils n’ont point de crainte.
Mais un poltron a peur de tout ;
l’avare a toujours peur des cadeaux.

Strophes de l’Havamàl, poème de l’Edda scandinave, cité par Marcel Mauss dans son « Essai sur le don: forme et raison de l’échange dans les sociétés archaïques », extrait traduit par Maurice Cahen.

Quelle lecture! juste avant noël…  » Du don et en particulier de l’obligation à rendre les présents », « les échanges et les contrats se font sous forme de cadeaux, en théorie volontaires, en réalité obligatoirement faits et rendus. »wp-1482523372591.jpg

quelle merveille que cet essai sur le don…un peu plus loin, je lis quelques lignes, page 255 pour être précise, qui me rappelle la rune Gebo, avec le don qui peut avoir un double tranchant… don ou poison.

De quoi réfléchir en ces périodes de fêtes, et de quoi éclairer le malaise que je peux parfois ressentir et qui m’a fait choisir cette année de ne pas me rendre dans certains repas…afin de ne pas me retrouver « empoissonnée » et prise au piège dans une contractualisation de la relation que je ne souhaitais pas! Merci Marcel!

et pour finir, la strophe 145 du même texte de l’Havamàl:

Il vaut mieux ne pas prier ( demander)

que de sacrifier trop (aux dieux)

Un cadeau donné attends toujours un cadeau en retour.

Il vaut mieux ne pas apporter d’offrande

que d’en dépenser trop.

Alors celle là, elle me parle!!!!Encore plus que tout le reste!

3 réflexions au sujet de « 351/365: Don? Poison? Noël? »

  1. Oh, oui, merci pour ce partage !
    Moi aussi, ça me questionne, les cadeaux attendus en retour, l’échange qui se doit d’être équitable, les cadeaux fait plus pour celui ou ceux qui donnent que pour ceux qui les reçoivent… ces questions se font plus présentes et pressantes et donc visibles en ces périodes de fêtes de fin d’année, mais elles sont malgré tout là tout au long de l’année… pas trouvé la réponse, à part, comme toi, dans certains cas d’éviter les situations (repas) 🙂 !
    Passe de belles fêtes et surtout préserve toi et les tiens ❤ !

    • oui tout à fait, la question est remise sur le devant de la scène en ces périodes de fêtes, mais bien présente toute l’année!
      et quand on à peu de moyen, cette histoire de cadeaux, de « devoir » rendre, isole quelque peu…ça mets mal à l’aise…d’où le dernier extrait qui m’inspire beaucoup…que parfois mieux vaut ne rien donner que trop donner…on rend l’échange inéquitable et la relation se complique. En tout cas c’est ce que je ressens actuellement devant mes amis/ies qui me gâtent parfois trop et me mettent dans l’embarras sans s’en apercevoir.. donner/offrir n’est pas un acte anodin!Recevoir non plus!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s