306/365:Des armes…

De Léo Ferré, par Noir Désir, afin de gueuler tout ce que j’ai au fond des tripes…La musique, il n’y a pas plus belle façon de panser les âmes… J’ai dis ce que j’avais à dire, et été surprise par les personnes que je n’attendais plus, déçue par celles que j’estimais… Et au final, je pense que tout devrait aller mieux? Enfin, pas pire! car au moins j’ai dis le malêtre, la solitude, le manque de soutien, l’incompréhension, l’absence d’espace de conceptualisation…

Je pense que je ne vais pas être dans les petits papiers de tout le monde, mais je suis en phase avec moi même et peut relâcher un peu de pression, sinon c’était bientôt l’implosion.

Des armes , des chouettes, des brillantes
Des qu’il faut nettoyer souvent pour le plaisir
Et qu’il faut caresser comme pour le plaisir
L’autre, celui qui fait rêver les communiantes
Des armes bleues comme la terre
Des qu’il faut se garder au chaud au fond de l’âme
Dans les yeux, dans le cœur, dans les bras d’une femme
Qu’on garde au fond de soi comme on garde un mystère
Des armes au secret des jours

Alors, ce soir, je gueule à plein poumon sur cette chanson de Ferré, lui qui m’accompagne quand je suis tout en bas, pour mieux remonter la pente, sortir du creux de la vague.

j’exorcise mes démons, pour ce soir au moins, je mobilise toute cette énergie hors de moi, et j’essaie d’en faire quelque chose de beau et de puissant…je transforme ce marasme en explosion de couleurs, je me relève et me plante bien droite sur mes deux jambes!

2 réflexions au sujet de « 306/365:Des armes… »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s