296/365: des épis pour Tellus.

Je ne veux pas être cette femme, le dos courbé, les épaules tombantes, qui se rend quelque part comme à l’abattoir. Je ne veux pas continuer à regarder l’horizon en rêvant à ce qu’il peut y avoir là-bas plus loin, je veux y aller! aller voir et rencontrer d’autres gens! Je ne veux pas continuer à idéaliser la vie que j’aurais pu avoir si…si j’étais restée là, si j’avais persévérer un peu. Je veux continuer de rêver devant les lumières dans la plaine et continuer à me poser mille questions existentielles et essentielles.

J’ai soif et faim! Faim de liens, soif de vrai…envie d’enfoncer mes mains dans la mousse, allumer un feu et regarder l’autre en face à travers l’incandescence brulante. Je veux hurler, crier, chanter trop fort, rire et courir. Et tout ça, je vais le faire, encore et encore, je vais me battre pour ça! Je m’en fais la promesse!

Pour continuer d’apprendre à apprivoiser mes peurs, apprendre à m’ouvrir, à reconnaître l’autre, à tisser entre nous des mailles chaleureuses et non emprisonnantes. En attendant, je tresse des épis de blés dans mes cheveux et je marche déterminée, m’adaptant à ce monde étrange…J’essaie de garder mon âme de Fille de la Terre, mon envie et ma volonté, toujours écorchée vive, sensible…

wp-1477331771696.jpg

Soirée de solitude, envahie de coccinelles qui viennent s’abriter dans la maison pour passer l’hiver, Dominique A en fond sonore, la pluie qui bat dehors…c’est triste et beau à la fois…

wp-1477331696391.jpg

3 réflexions au sujet de « 296/365: des épis pour Tellus. »

  1. Comme tes mots me parlent… Je rêve aussi de liberté, accueil moi aussi un petit nid de coccinelles…
    Sais tu si elles peuvent passer l’hiver ainsi? Elles ont formé un petit tas à l’angle d’une poutre, dans ma chambre. Il y fait bon tous les jours…

    • Oui!chaque année j’en héberge dans la maison….parfois elles bougent un peu C’ est là qu’il faut faire attention à ne pas les écraser, les blesser. Sinon, elles repartiront au printemps!quand il fera doux et que cela fleurera bon le pollen et le renouveau!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s