232/365:impermanence

Et pourtant ,quand je regarde les étoiles et que je fais abstraction de tout ce qui m’entoure, le passé, le présent et le futur semblent ne plus exister. J’ai l’impression fugace que je suis et serais toujours la même, que rien n’a d’importance. La voûte du ciel m’enveloppe de son manteau velouté et je me rappele des milliers de soirs où j’ai levé les yeux vers elle et toutes ses lumières captivantes, je pense à tous les soirs à venir…je me suis rendue compte que cela faisait trop longtemps que je n’avais pas passé de longues heures à observer les étoiles, symbole de la destiné. Cet été je rattrape le temps perdu et je me dis qu’il ne faut plus que je les oublies,que je laisse les murs et les toits me les faire dédaigner. ..univers,plénitude, paix…immensité. …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s