152/365: HAGALAZ

Hagalaz et les surprises, et la tuile qu’on avait pas prévue, d’où le principe même de la tuile.

Hagalaz et l’acceptation de ce que l’on ne pourra jamais prévoir, de la force de la nature indomptable et sauvage qui nous tombe dessus, les éléments qui se déchainent et l’eau qui mouille jusqu’aux os.

les changements de temps incessants: soleil, pluie, vent, brouillard, arc en ciel, froid, chaud, humide et moite…

Je m’attends à tout cette semaine, je m’attends à devoir ployer sans céder, à cultiver la souplesse du roseau et cesser de vouloir être un chêne. Lâcher prise…

0

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s