86/365 : heureux qui comme Ulysse

Petit bout d’enfance.

Une chanson qui sent la liberté et le grand air, le chemin qui crisse sous les pieds, le foin qu’on entasse, le feu qui crépite… des ronds de fumées , l’horizon, un chien qui aboie au loin. Un lac, le ciel entre chien et loup se reflète dedans et petit à petit, tout se confond, on ne sait plus où est le haut et le bas, la Terre et le Ciel…Des pieds nus sur le sol d’une forêt…Des soupirs de bonheurs, la peau qui picote sous les rayons du soleil…tout ça.

J’ai tout un stock de souvenirs musicaux important, chaque période de ma vie est dotée d’une bande son qui lui est propre, et j’aime à transmettre à mon tour ces chansons à mon fils en rêvant à ce qu’elle pourrait représenter pour lui plus tard.

Une grande partie de ces chansons me viennent de mes parents, de mes proches, mais aussi de Mlle Kopek qui a été mon instit en CE2. Une petite brunette pétillante qu’on adorait TOUS.Je la soupçonne grandement de nous avoir insufflé une envie de liberté et de révolte…en tout cas elle m’a beaucoup marqué et chacune des mélodies qu’elle nous a transmise est resté ancrée dans ma chair…et en y réfléchissant dernièrement, en rechantant certaines d’entre elles pour mon fiston, j’ai vu une très belle cohérence qui nous disait, à nous enfants de huit ans : révoltez vous, soyez libres, pensez par vous même, soyez simples, aimez votre terre….enfin pleins de choses qui ont fait également celle que je suis aujourd’hui, de plus en plus j’en suis persuadée…..et j’adore transmettre tout ça à mon tour!ayant moi aussi ma petite idée derrière la tête ^^

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s