de la simplicité!!

De plus en plus j’y pense…….j’ai le sentiment que nous nous perdons à la recherche de sensation, de « feelings » comme l’a dit Kyab Kalou Rimpoche, et que dans cette quêtes de sensations nous en oublions la quête elle même…le pourquoi nous faisons ce que nous faisons….voyageons-nous pour rapporter le plus de récits incroyables, à la recherche des sensations « magiques », pour ressentir des prodiges?ou sommes nous en quête de notre vérité?de notre guérison?Pour aider une personne sans soucis de reconnaissance, pour elle même?

Faisons nous cela pour nous ressentir puissant, acquérir une impression de pouvoir?une certaine domination sur les autres, qui se disent « ouah il/elle vit tout cela?!Moi qui n’y arrive pas,je doit être moins avancé, moins bon, moins fort, moins intéressant…. »

Enfin, pratiquer c’est bien, méditer, voyager, mais il est important de garder en tête le pourquoi nous le faisons….et aussi garder un contact avec la réalité, certaines réponses sont ici sous nos yeux, point besoin de toujours « partir », se retrancher derrière des visions pour apprendre….sortir, marcher, ouvrir ses yeux sur le monde, écouter, se connecter, parler, donner…..sont tout autant de manières d’apprendre, de recevoir les messages que nous avons à recevoir.

Essayons de rester simple, humble, ouvert…

Petite digression: je pense à un autre domaine qui est pollué par cette quête de sensations, c’est celui du reiki!beaucoup attendent des sensations, de la chaleur, du froid, et si ils ne ressentent rien, c’est qu’il ne se passe rien!Bon…c’est étrange tout de même?allez recevoir un soin reiki pour sentir du chaud?C’est pas le but premier pourtant il me semble?

Alors qu’en accompagnant le soin, en s’ouvrant, en faisant confiance à la personne qui nous prodigue le soin…des ouvertures se font, un échange, qui n’a pas lieux lorsque l’on arrive avec cet exigence: je veux, je dois ressentir quelque chose!IMG_1139

Soyons simple, c’est parfois le plus court chemin….♪

8 réflexions au sujet de « de la simplicité!! »

  1. Je suis entièrement d’accord avec toi. Sur les quelques personnes sur lesquelles j’ai pu m’entrainer dans le cadre de ma formation de shiatsu, j’ai constaté que certains étaient souvent « dans l’attente » au lieu d’être tout simplement en phase de receptivité. Ce qui est fort dommage car du coup, ils se focalisent sur des sensations qu’ils aimeraient ressentir mais ne resssentent pas celles qui sont transmises…

    • coucou ma Clo!!!!!oui ma mienne!
      peut être devrions nous faire un point avant un soin, discuter de ce qu’est un soin, shiatsu, reiki, autres, et savoir ce que ces personnes ont vécu avant avec d’autres praticiens, expliquer que chaque soin est différent, unique, ainsi que la personne qui donne, et donner un petit exercice à faire, de respiration, ou visualisation, pour accompagner le soin et leur permettre de lâcher prise?
      je crois que je vais bientôt pouvoir tester ça, sur le « cobaye » dont je t’ai parlé!^^

      • Oui, c’est vrai que l’idée est bonne. Nous devons deja posé pas mal de questions avant de donner un soin pour faire un rapport par la suite : maladie, médication, opération, victime de violence, … et on a la fameuse question « attente du patient » généralement la réponse à cette question est « ben j’ai mal au dos » … Aucun n’a jamais abordé l’idée d’échange, d’émotion, de recherche de bien-être… alors que moi, je peux t’assurer que je ressens un paquet chose lors d’un massage ! 🙂

  2. C’est un travers dans lequel nous tombons tous à un moment donné ^^’. L’essentiel étant, comme tu le soulignes, de s’en rendre compte et de revenir à l’essentiel :).
    Je me rends compte que cette envie de revenir à l’essence même de notre pratique est très présente ces derniers mois pour beaucoup d’entre nous. C’est de saison tu me diras lol.

    • c’est de saison oui, et peut être les prémices de cette nouvelle ère?
      aaaaah cette nouvelle ère!^^
      oui on y tombes tous, plus ou moins profondément!
      parfois ça m’agace un peu plus fortement aussi de le constater autour de moi sans pouvoir mettre le doigt dessus!!!mais après tout, j’ai déjà bien assez à faire avec mes écarts à moi!lol

  3. Clo!aaahhhh lala j’aimerais bien te servir de cobaye moi!^^
    je ne savais pas qu’il fallait que vous demandiez toutes ces infos avant un massage!
    mais c’est vrai que le shiatsu, ça ne doit pas se faire à la légère!!?

  4. J’adore ta réflexion !
    Et je suis carrément d’accord, en plus ! (étonnant hein ? )

    Comme j’suis une accro aux sensations je sépare bien les choses, parfois je fais juste pour les sensations, et le reste du temps, pour « agir » de façon plus performative, sans pour autant me couper des sensations bien sur.
    Les ressentis sont, je pense, des informations, des clés, et bien d’autres choses encore, les écouter, s’y fondre, s’y mêler et aller au bout de leur intensité ça apporte toujours. Mais s’y perdre c’est nuisible je pense.

    Ha le Shiatsu, ça me fait envie depuis des années 😮 ça doit être un sacré savoir ça aussi !

    • pourquoi? on est si souvent en désaccord vous et moi, mademoiselle Maïa? ^^
      les sensations ce n’est pas le mal, ce qui est mal, oui, c’est de ne faire les choses que pour cela, cela devient vide et creux, cela n’a pas de sens, et j’ai aussi du mal avec ce sentiment de supériorité que cette afflux de sensations « faciles » peut apporter à certains…
      et je te savais pas être une droguée du feeling comme ça!
      ^^
      bises!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s